Recherche

Les banques marocaines sauvent les comptes de la Côte d’Ivoire

© Copyright : DR

22 mai 2015 - 15h14 - Economie

Sans l’intervention des banques marocaines, le trésor ivoirien aurait été dans l’impossibilité de lever les 120 milliards de francs CFA (plus de 200 millions d’euros) nécessaires à son budget. Explications.

Les banques marocaines seront-elles l’avenir de l’Afrique ? Oui, s’il l’on regarde de plus près ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire cette semaine. Pour remplir sa mission, le Trésor ivoirien avait besoin de 120 milliards de francs CFA, somme qu’il a tentée d’obtenir via le marché obligatoire.

Mais l’opération ne se déroule pas comme prévu car sur les 120 milliards espérés par l’Etat ivoirien, seuls 12 petits milliards ont été promis par le marché. C’est à ce moment que les banques marocaines entrent en jeu. Une opération politique plutôt qu’économique.

Actibourse, Atlantique Finance, Africaine de Bourse, antennes locales de BMCE Bank, Attijariwafa bank et de la banque Populaire, ont injecté à elles seules 40 milliards de Francs CFA. « C’est un succès phénoménal que l’on doit aux banques marocaines », explique un analyste au HuffPost.

Mais à y regarder de plus près, les relations politiques fortes qu’entretient le Maroc avec la Côte d’Ivoire n’y sont pas étrangères. Cette excellence devrait s’affirmer cette semaine encore avec la visite du roi Mohammed VI dans le pays et la signature de plusieurs contrats et accords.

Mots clés: Mohammed VI , Attijariwafa bank , Banques , Côte d’Ivoire , BMCE Bank , Banque Populaire - Banque Chaabi

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact