Recherche

Melilla : des faux pères espagnols pour des bébés marocains

© Copyright : DR

18 décembre 2020 - 18h00 - Société - Par:

Un réseau de femmes marocaines actif dans la falsification de documents de paternité de leurs enfants vient d’être démantelé par la police espagnole à Melilla. Ces femmes enceintes traversent la frontière pour accoucher et trouver un père fictif de nationalité espagnole, pour inscrire leur bébé dans le registre civil.

Selon les informations fournies par la police, ces femmes enceintes attendent leur période d’accouchement pour se rendre à Melilla. Une fois dans l’enclave espagnole, elles requièrent le service de certains Espagnols. Ceux-ci acceptent la paternité du nouveau-né, en échange de 3 000 euros, pour l’inscrire dans le registre civil comme un enfant espagnol, rapporte le journal La Razon.

À travers cet accord, l’homme (l’Espagnol) se fait passer pour le parent biologique de l’enfant de la femme (marocaine). Il remplit les formalités administratives afin de procurer à cette dernière et à son bébé les documents officiels leur permettant d’avoir les mêmes droits que les citoyens d’origine espagnole et de vivre en Espagne en toute légalité.

Selon la même source, la comparaison de l’ADN d’un bébé avec celui de son père fictif a permis de découvrir que celui-ci a plusieurs enfants issus de mères différentes. La police espagnole avait ouvert une enquête qui a conduit à l’arrestation de 40 personnes impliquées dans ce réseau. Au total, 36 nouveau-nés sont inscrits illégalement dans le registre civil. Les mis en cause ont été mis garde à vue en attendant la fin de l’enquête pour déterminer de possibles ramifications avec d’autres individus.

Mots clés: Melilla , Enfant , Trafic

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact