Belgique : Plaidoyer d’une députée sur la double nationalité

15 janvier 2020 - 16h00 - Belgique - Ecrit par : I.L

La députée Nahima Lanjri, du parti Christen Democratisch en Vlaams (Chrétiens-démocrates et flamands, CD&V) a souhaité que la Belgique plaide pour que ses citoyens, possédant une double nationalité puissent renoncer à l’une d’elles pour ne pas être liés à des obligations dans l’un des deux pays.

Cette députée d’origine marocaine a adressé, à cet effet, une question écrite au Parlement belge. Dans sa requête, elle a invité la Belgique à entrer en contact avec certains pays comme la Turquie, le Maroc, la Grèce ou le Canada, afin d’accorder à leurs binationaux le droit de choisir librement leur statut national.

Cette question écrite fait suite au maintien en détention de 12 ressortissants belgo-turcs en Turquie depuis août 2018, soutiennent les médias néerlandais. Parmi ces détenus, il y a Cetinkaya Guslum, étudiant belgo-turc de 27 ans arrêté après sa visite en Turquie. Il lui est reproché ses publications compromettantes sur Facebook en lien avec les Kurdes.

Par ailleurs, certains pays comme la Grèce et la Turquie autorisent leurs citoyens à renoncer à leur nationalité à condition qu’ils effectuent leur service militaire obligatoire, même en dehors de leur pays. À noter que ce sujet sera discuté très prochainement à la Commission des Affaires étrangères du Parlement.

Sujets associés : Belgique - Droits et Justice - Double nationalité

Aller plus loin

Pays-Bas : des Marocains retrouvent leur nationalité néerlandaise

Le Journal officiel (JO) des Pays-Bas a publié l’information selon laquelle cinq "djihadistes" dont des Marocains, ont retrouvé leur nationalité néerlandaise. Mieux, ils ne sont...

Des Marocains perdent leur nationalité belge

Trois veuves de combattants de l’organisation Etat islamique (EI), ont été condamnées à cinq ans de prison et à la déchéance de leur nationalité belge.

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.