Recherche

Un professeur suspendu pour avoir montré une caricature du prophète Mohammad

© Copyright : DR

1er novembre 2020 - 15h40 - Société

Pour avoir montré une caricature jugée « obscène » à ses élèves, un professeur de l’école 11 « Aux sources de Gai Savoir », a été suspendu par le collège communal de Molenbeek. L’image présentait le prophète Mohammad, les fesses et les parties génitales nues.

La suspension du professeur n’est pas due à l’aspect religieux de la caricature, mais plutôt à son caractère indécent. L’image du prophète Mohammad nu, signée par une dessinatrice de Charlie Hebdo et titrée « une étoile est née », a été montrée dans une classe de 5e année, regroupant des enfants de 10 ans.

« Ce n’est donc pas le fait d’aborder le sujet des caricatures qui nous a posé problème, mais c’est le support choisi, qui est pour nous inadapté pour des enfants de 10 ans », relaie rtbf.be, citant la bourgmestre Catherine Moureaux, « alors qu’on vit un climat difficile sur ces questions, laisser à penser qu’on pourrait brider la liberté d’expression ou refuser les débats sur ce sujet serait dramatique ».

La suspension provisoire et la première audition de la procédure disciplinaire à l’encontre du professeur a été ouverte jeudi, a confirmé la bourgmestre à l’agence de presse Belga. Mais cette suspension a vite fait le tour des réseaux sociaux, avec plusieurs commentaires sur Twitter par des personnalités politiques. « A Molenbeek, ils licencient un enseignant parce qu’il ose montrer une caricature de Mahomet. Choquant », a twitté Théo Francken (N-VA).

Mots clés: Molenbeek , Belgique , Education , Islam

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact