Benkirane aurait-il besoin de leçons de diplomatie ?

26 avril 2012 - 12h12 - Belgique - Ecrit par : L.A

Incident diplomatique en vue entre le Maroc et la Belgique ? Fort possible après la piètre prestation du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, lors d’une rencontre avec les ministres belges de la Justice et des Affaires étrangères, Annemie Turtelboom et Didier Reynders.

Lors d’un entretien avec les deux ministres le 11 avril dernier à Rabat, Abdelilah Benkirane aurait tout simplement omis de parler à Annemie Turtelboom, s’adressant exclusivement à Didier Reynders, ministre belge des Affaires étrangères. Selon RTLinfo qui dévoile l’incident, le comportement de Benkirane serait lié au statut de femme de la Ministre.

Un comportement très mal pris par l’intéressée, laquelle a également peu apprécié le fait que Benkirane dise à Didier Reynders que la présence d’une interprète n’était pas nécessaire, puisqu’ils parlent tous deux couramment le français.

L’accroc a été confirmé par le gouvernement belge qui voudrait éviter un incident diplomatique avec le Maroc. La "Ministre interprète", quant à elle, a toujours du mal à encaisser.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Diplomatie - Rabat - Femme marocaine - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...