Bilal El Khannouss : « Mon rêve est de jouer en Liga »

29 avril 2023 - 13h40 - Sport - Ecrit par : P. A

À seulement 18 ans, Bilal El Khannouss a disputé son premier Mondial avec le Maroc au Qatar l’année dernière, 122 jours après ses débuts en ligue professionnelle avec Genk. Le jeune joueur, qui a été la révélation de l’année avec un but et trois passes décisives, se dit “prêt” à réaliser son « rêve d’enfant » : gagner les playoffs.

Bilal El Khannouss est un jeune joueur pétri de talent, promis à un bel et grand avenir sur les terrains des plus grands championnats. Le jeune joueur marocain est heureux d’avoir marqué son premier but en pro sous les couleurs de Genk. « Je l’attendais depuis très longtemps. Ça me tourmentait de ne pas marquer. On joue au foot pour ça. J’ai senti une vraie libération », a-t-il déclaré dans un entretien à la Dernière Heure. Un premier but marqué contre Anderlecht, club où il a joué une décennie (5 à 15 ans). « Honnêtement, ça ne m’a rien fait. Un but, c’est un but. Que je marque contre Anderlecht, Ostende ou Virton, ça ne change rien… ça fait quatre ans que je suis à Genk. Anderlecht, c’est du passé », a-t-il indiqué.

À lire : Bilal El Khannouss reçoit le prix du meilleur « rookie » de la Jupiler Pro League

L’international marocain explique avoir passé une dernière saison « difficile » dans son ancien club. « Je ne jouais pas trop. Et quand j’étais sur le terrain, on me plaçait dans un rôle de milieu défensif, un poste qui n’est pas le mien », confie-t-il, rappelant toutefois qu’il garde de bons souvenirs de son passage à Anderlecht, comme ce « tournoi à Tokyo. J’avais 14 ans… C’est l’une de mes plus belles expériences. Grâce aux Mauves, j’ai visité des dizaines de pays, gagné de nombreux tournois et joué avec plein de bons joueurs. Il n’y a aucune rancune ».

À Genk, son intégration a été rapide. « On m’a accueilli par la grande porte. L’ambiance est plus familiale ici qu’à Anderlecht », raconte le Genkois qui a gagné la confiance de Wouter Vrancken cet été. « Tout a changé avant le match face au Standard en début de saison. C’était une semaine mouvementée. Ito partait à Reims. Lucumi n’était pas sûr de jouer. Dessers se trouvait en instance de départ. Ensuite, Oyen s’est blessé. Le coach est venu me voir en disant qu’il était prêt à me donner ma chance », détaille-t-il, avouant n’avoir « ressenti aucune pression. Ça se voit sur un terrain. Je profite juste de chaque moment que l’on m’offre ».

À lire : Mercato : Bilal El Khannouss reste au KRC Genk

Pour le joueur de 18 ans, l’objectif, c’est de remporter le titre des playoffs. « Ce n’est pas le moment de lâcher. Le succès contre Anderlecht nous a fait du bien. Nous sommes prêts pour les playoffs », assure-t-il, précisant que « c’est un rêve d’enfant qui se réalise. J’ai sacrifié beaucoup de choses pour atteindre ce niveau. Quand les autres partaient en vacances, je restais en Belgique pour m’entraîner ». El Khannouss prévoit de rester « encore un an » à Genk.

« Je m’épanouis dans le Limbourg. Après, tout le monde sait que dans le foot, tout peut arriver très vite », affirme-t-il, indiquant qu’il rêve de jouer en Liga. « J’apprends l’espagnol en ce moment. Je parle déjà parfaitement français, néerlandais, anglais et arabe. L’Espagne, c’est le vrai football. En Angleterre, City pratique un football comme je l’aime. On dirait qu’ils jouent en Espagne. Ça pourrait me plaire (sourires) », conclut-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Football - Bilal El Khannouss

Aller plus loin

Bilal El Khannous va-t-il rejoindre Hakim Ziyech ?

Le club turc Galatasaray souhaite s’offrir les services du milieu offensif marocain de Genk, Bilal El Khannous. Mais il devrait se confronter à la concurrence de clubs allemands.

À 19 ans, un joueur marocain attire l’attention des géants du football

Un jeune joueur marocain de seulement 19 ans est convoité par de nombreux clubs européens, dont l’Atletico de Madrid. Mais son prix pourrait refroidir les prétendants.

Bilal El Khannouss affole déjà le mercato

L’international marocain Bilal El Khannouss pourrait quitter la Jupiler Pro League pour le championnat italien lors du prochain mercato. Le jeune prodige des Lions de l’Atlas...

Bilal El Khannouss va prolonger avec le KRC Genk

Annoncé à l’Ajax Amsterdam, l’international marocain Bilal El Khannouss a décidé de prolonger avec le KRC Genk. Les préparatifs seraient en cours pour les détails de ce nouveau...

Ces articles devraient vous intéresser :

Achraf Hakimi : le PSG prêt à casser la tirelire

Face à la perte de Kylian Mbappé, qui a rejoint le Real Madrid, le Paris Saint-Germain se tourne vers l’avenir et la prolongation de l’un de ses piliers : Achraf Hakimi. Le latéral droit marocain, sous contrat jusqu’en juin 2026, est dans le viseur du...

Chadi Riad, le joueur marocain qui a stoppé le Real Madrid

Lors du match nul (1-1) entre le Real Betis et le Real Madrid comptant pour la 16ᵉ journée de Liga, le défenseur marocain Chadi Riad a brillé, comblant ainsi les attentes de son club.

« Mon récent voyage au Maroc était unique »

Un journaliste sportif du quotidien ougandais Daily Monitor raconte son voyage au Maroc qu’il a effectué dans le cadre de la 19ᵉ édition de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA qui s’est déroulée du 1ᵉʳ au 11 février 2023 au Maroc. Une expérience,...

L’Académie Mohammed VI : pépinière des futurs Lions de l’Atlas

L’Académie Mohammed VI est aujourd’hui un centre de formation de référence continentale et régionale pour les jeunes qui désirent faire carrière dans le football.

Abdessamad Ezzalzouli sanctionné

Abdessamad Ezzalzouli sera bien présent pour la finale de la Coupe du Roi face au Real Madrid, le 6 mai prochain. Le Marocain a écopé d’une sanction plutôt légère pour le carton rouge qu’il a reçu lors du match contre Cadix, le 20 avril dernier.

Achraf Hakimi plus rapide que Kylian Mbappé

L’international marocain Achraf Hakimi est cité parmi les 10 joueurs les plus rapides du Mondial 2022. Le Lion de l’Atlas a même dépassé au classement son ami et coéquipier au Paris SG, Kylian Mbappé.

Coupe du monde clubs : Motsepe et Infantino sont au Maroc pour le tirage au sort

Le président de la CAF et celui de la FIFA sont au Maroc pour assister au tirage au sort de la coupe du monde des clubs. La cérémonie se tient à l’académie Mohammed VI de Salé.

Maroc : des matchs amicaux pour faire oublier une CAN ratée

Le Maroc se prépare pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026 et la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’il accueillera en 2025. Des matchs amicaux seront bientôt programmés.

Deux matchs pour l’équipe du Maroc, malgré la fatigue

En prévision des deux matchs que les Lions de l’Atlas doivent disputer dans les prochains jours, le sélectionneur de l’équipe du Maroc de football se trouvait hier, samedi, face à la presse. Voici la synthèse de son intervention.

Classement FIFA : coup de mou pour l’équipe du Maroc

L’équipe du Maroc de football perd une place dans le dernier classement de la FIFA publié jeudi. Elle passe de la 13ᵉ à la 14ᵉ place mondiale.