À Bordeaux, la délinquance des mineurs marocains semble reculer mais...

14 février 2021 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Frédérique Porterie, procureur de la République affirme que le premier bilan du Groupement local de traitement de la délinquance (GLTD) mis en place le 15 septembre 2020 au quartier Saint-Michel à Bordeaux pour lutter contre la hausse des agressions par armes est «  plutôt positif  ». Mais la délinquance des mineurs marocains demeure.

Frédérique Porterie assure que le premier bilan d’étape fait le 6 janvier sur les trois premiers mois du GLTD est « positif » : 110 procédures d’interpellation, 73 personnes poursuivies, 35 condamnations après comparution immédiate, quatre personnes mises en en examen et trois en détention provisoire, une sous contrôle judiciaire, 25 peines d’emprisonnement, 10 interdictions de séjourner sur le territoire, et cinq dans le quartier Saint-Michel, et des peines allant jusqu’à un an de prison ferme et 5 ans d’interdiction de séjour sur le territoire français, rapporte France info.

Autres points positifs : fermeture pour six mois de deux établissements : un salon de thé et une boutique de revente de téléphones mobiles liés à des trafics de drogue, des vols et recel d’objets volés. La délinquance a baissé de 14 % sur la période en particulier les agressions avec arme, commente la procureure de la République, ajoutant que le sentiment d’insécurité s’est aussi apaisé dans le quartier, notamment du côté de la rue des Pontets et de la rue Gensan proches de la porte de Bourgogne et du quai des Salinières. « Je ne reçois quasiment plus de lettres de riverains inquiets », assure-t-elle.

Toutefois, le GLTD a un défaut. « Ce dispositif a déjà fait ses preuves notamment à Toulouse. Il est efficace, mais il a un défaut : c’est que la délinquance se déplace ailleurs », explique Philippe Roland, policier du syndicat Fo 33. Olivier Beau, du collectif Saint Mich’ fait remarquer qu’il n’y a plus le va-et-vient incessant des dealers jour et nuit dans la rue des Pontets mais a également constaté une recrudescence de dealers rue des Faures. « Je ne vais plus faire mes courses dans les épiceries de la rue, car certains individus sont défoncés et parfois menaçants », témoigne-t-il.

« Ils m’interpellent le soir quand je ferme l’officine. La pharmacie, c’est aussi l’endroit où certains viennent se procurer du subutex (un médicament délivré sur ordonnance pour traiter la dépendance à la drogue, NDLR) et où ils viennent se faire soigner leurs blessures après un règlement de compte entre bandes rivales », raconte le pharmacien de la place centrale. Il affirme que le problème est toujours là et que le trafic de drogue est toujours actif.

Sous l’influence des réseaux mafieux, les mineurs non accompagnés originaires du Maghreb notamment du Maroc commettent des actes de délinquance en échange d’une place en squat et de drogue. « Ce problème n’est pas encore réglé, il est national et politique », commente Frédérique Porterie, « et il n’est pas spécifique à Saint-Michel ».

Sujets associés : Bordeaux - Violences et agressions

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Bordeaux : comparution de six prévenus incitant des mineurs marocains à commettre des vols

Six individus –un receleur et ses complices– seront jugés, mardi 9 février, au tribunal correctionnel de Bordeaux sur les vols commis par des mineurs non accompagnés venus du...

L’incroyable coup de folie d’un mineur marocain à Rennes

Alors qu’il roulait à contresens avec une voiture volée dans une rue de Rennes (Ille-et-Vilaine) pour échapper à un contrôle routier, un mineur marocain de 17 ans, ivre et drogué, a...

Comment Bordeaux règle le problème des mineurs marocains

La délinquance des mineurs non accompagnés (MNA) venus du Maroc ou d’Algérie demeure une préoccupation majeure pour Bordeaux. La ville tente de couper le mal à la...

Bordeaux : deux mineurs marocains en prison

Les enquêteurs du « groupe MNA » (Mineurs non accompagnés) de la sûreté départementale ont interpellé deux mineurs marocains, à Bordeaux. Ceux-ci ont été placés en détention...

Nous vous recommandons

Bordeaux

Bordeaux : un consulat mobile pour les MRE de Poitiers

À l’occasion de la célébration de la Journée internationale des migrants, le consulat général du Maroc à Bordeaux a organisé en faveur de la communauté marocaine établie à Poitiers un consulat mobile hier, samedi 18 décembre. Il était question de rapprocher le...

Youssef Ait Bennasser pourrait se relancer en Egypte

Le joueur marocain Youssef Ait Bennasser,dont le contrat avec l’AS Monaco vient à terme ce 30 juin, pourrait rapidement retomber sur ses pieds, plus précisément dans le championnat égyptien. Ce transfert s’il se réalise, permettra au joueur de donner un...

Libourne : un Marocain retrouvé mort dans un puits, le suspect passe aux aveux

Le présumé auteur du meurtre d’un Marocain dont le corps sans vie avait été découvert dans un puits, situé sur une propriété de Saint-Denis de Pile dans le Libournais, samedi 20 mars est passé aux aveux lors de sa garde à vue. Il est actuellement placé en...

Mehdi Zerkane dit pourquoi il a choisi l’Algérie au lieu du Maroc

Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Mehdi Zerkane, explique les raisons qui l’ont poussé à choisir l’Algérie comme nationalité sportive au lieu du Maroc ou de la France.

Un Marocain meurt dans l’incendie de la prison de Bordeaux-Gradignan

Un incendie s’est produit dans la prison de Bordeaux-Gradignan et a coûté la vie à un premier détenu d’origine marocaine, blessant gravement un autre, de nationalité algérienne. Les deux victimes partageaient la même cellule dans ce centre pénitentiaire...

Violences et agressions

Nord du Maroc : règlements de comptes entre narco-trafiquants

La police judiciaire de la ville de Tétouan a ouvert une enquête après qu’un jeune homme a été grièvement blessé par balle dans la région de Fnideq. Il serait victime d’un règlement de comptes entre gangs de trafiquants de...

Agadir : il sort son arme pour maîtriser un multirécidiviste menaçant sa propre mère

Un inspecteur de police relevant du district de sûreté d’Agadir a fait usage de son arme pour interpeller un multirécidiviste de 23 ans. Celui-ci a porté atteinte aux biens d’autrui et exposé la sécurité de sa propre mère et celle des agents de police à un...

Un Marocain criblé de balles près de Malaga

Un Marocain a été tué par balles dans sa camionnette à Torremolinos, dans le sud de l’Espagne. Des caméras de sécurité ont enregistré la scène. Une enquête a été ouverte par la police nationale.

Une Marocaine égorgée en Belgique

Alors qu’elle se promenait avec son bébé de deux mois dimanche 30 mai, Mounia, une Marocaine de 36 ans, a été égorgée par un individu. Un suspect a été interpellé, entendu par le juge puis inculpé de...

Un MRE poignardé par son cousin pour "une histoire de terres" au Maroc

La police a interpellé, samedi 25 juillet, un Marocain résidant à Liège de 34 ans pour avoir poignardé son cousin dans le dos. À l’origine de cette tentative de meurtre, une histoire de terres au...