Recherche

Sion Assidon : « Boycottez les dattes d’Israël pendant Ramadan »

© Copyright : DR

17 juillet 2014 - 16h41 - Société - Par: Bladi.net

"Prenez gardes aux dattes des sionistes sur les tables de vos « Ftour » (repas de rupture de jeûne pendant Ramadan), a souligné Sion Assidon, anti-sioniste marocain de confession juive sur sa page Facebook. "Ces dattes appelées « Medjoul » sont reconditionnées en Europe, avant d’être introduites au Maroc", explique Sion Assidon.

"L’armée de l’occupation sioniste mène une guerre contre les Palestiniens à Gaza. Une guerre qui a fait plusieurs centaines de morts et de blessés et détruit les maisons et les infrastructures... , écrit le militant marocain connu pour être un fervent opposant à la normalisation des relations avec l’Etat d’Israël.

Ce bilan est appelé à s’élever puisque les raids se poursuivent avec des armements très modernes. Le principe de solidarité avec la Palestine nous appelle à mettre en œuvre l’unique arme dont nous disposons, en l’occurrence le boycott. Donc, boycottons les dattes israéliennes commercialisées en masse à l’occasion de ce mois de Ramadan.

Ces dattes produites dans les terres palestiniennes spoliées se vendent très bien, en raison de leur qualité et de leur prix abordable, mais aussi parce le consommateur ne connaît pas leur origine.

L’activiste, président de « Boycott, Désinvestissement et Sanctions » (BDS Maroc), appelle les Marocains à demander aux commerçants l’origine des dattes avant de les acheter.

Nous avons demandé à un commerçant de la Médina de Rabat si les dattes qu’il vendait étaient israéliennes. Il nous a répondu : « oui, mais je ne reconnais pas l’Etat hébreux, ces dattes sont produites en terre palestinienne ».

Le cheikh marocain Abdelbari Zamzami a affirmé récemment que les jeûneurs ne doivent pas prendre de dattes provenant d’Israël, car cela invaliderait leur jeûne, puisqu’elles sont produites dans des terres palestiniennes occupées par les sionistes.

Par conséquent, tout ce qui est produit dans ces terres n’est pas légal, donc il ne faut avoir aucun rapport commercial avec ceux qui occupent ces terres, sauf si le producteur des dattes est Palestinien, conclut Zamzami.

Mots clés: Casablanca , Israël , Ramadan 2021 , Alimentation , Sion Assidon

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact