Braquage pour un butin de 1,25 million de francs suisses : un MRE devant la justice

15 décembre 2022 - 19h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Soupçonné d’être impliqué dans un braquage pour un butin de 1,25 million de francs suisses, un Franco-marocain comparaît devant le tribunal correctionnel de Genève en compagnie de quatre autres suspects. Ils auraient séquestré la famille d’un employé de l’UBS de Cornavin avant de passer à l’action.

Les faits remontent à 2013. Un Français d’origine marocaine et quatre autres hommes auraient planifié le braquage de l’UBS de Cornavin. Selon l’acte d’accusation, « trois des prévenus dans cette affaire se sont rendus pendant l’heure de midi au domicile de la mère de l’employé de banque. Ils pénètrent dans l’appartement en se faisant passer pour des policiers. Sur les lieux, outre la mère, se trouvent le frère de l’employé de banque et sa fille », rapporte Radio LAC. Ils séquestrent alors la famille de l’employé de banque.

À lire : Braquage spectaculaire d’une banque à Casablanca

La suite ? Deux autres se rendent à l’UBS de Cornavin. L’un des braqueurs présumés montre à l’employé de la banque des images de sa famille prise en otage. Toujours selon l’accusation, « il lui donne deux sacs et lui ordonne de les remplir avec de l’argent s’il veut revoir ses proches sains et saufs. L’employé, qui a accès à la salle des coffres, s’exécute et remet 1,25 million de francs aux malfrats. » Les malfrats quittent aussitôt les lieux. Le lendemain, le cerveau du braquage s’enfuit à Marrakech à bord d’un avion privé avec escale à Malaga. Selon l’acte d’accusation, le vol privé aurait coûté 50 000 francs.

À lire : Braquage raté d’une banque à Casablanca

Lors de son procès devant le tribunal correctionnel de Genève mercredi, le principal prévenu, le Franco-marocain, conteste les faits. « Je n’étais pas dans l’appartement de la famille ni devant la banque », assure-t-il, avouant toutefois que l’idée d’attaquer la succursale de l’UBS de Cornavin lui avait traversé l’esprit en 2011, mais qu’il a renoncé à ce projet. « Je n’aurais jamais fait comme ont procédé les braqueurs », a affirmé le trentenaire devant la cour.

Sujets associés : Droits et Justice - Genève - Suisse - Braquage - MRE

Aller plus loin

Fouad et Abdelhalim : les héros qui ont maîtrisé un braqueur armé

Fouad et Abdelhalim ont fait preuve d’un grand courage, vendredi dernier, aux alentours de 21 heures, en empêchant un braquage à main armée d’un supermarché de Schoonhoven, aux...

Braquage spectaculaire d’une banque à Casablanca

Un braquage spectaculaire d’une banque s’est produit mardi 17 mai à Hay Al-Azhar, dans le quartier Sidi Moume, à Casablanca.

Procès du « casse du siècle » à Zaventem : Houssein B. conteste toute participation

Le procès en appel du « casse du siècle », le braquage spectaculaire d’un avion transportant des diamants, commis en février 2013 à l’aéroport de Bruxelles-National à Zaventem,...

Braquage à Amsterdam : avis de recherche émis contre un Belgo-marocain

À la demande des Pays-Bas, la police fédérale belge a émis un avis de recherche à l’encontre d’un Belgo-Marocain de Saint-Josse-ten-Noode, soupçonné d’être impliqué dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Marhaba 2022 : des mesures pour garantir une bonne phase retour

Dans le cadre de la planification des retours des Marocains de l’étranger venus en vacances au Maroc, des dispositions ont été mises en place, afin de faire face à l’intensité du trafic.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.