Bruxelles : la Stib prend acte de sa condamnation sur le port du voile

3 juin 2021 - 05h20 - Belgique - Ecrit par : G.A

Le comité de gestion de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) réuni lundi en début de soirée a décidé, à l’issue d’un vote étriqué, de prendre acte du jugement récent rendu par le tribunal du travail, qui estime que la STIB avait fait preuve de discrimination à l’égard d’une candidate à l’emploi portant un voile en raison de ses convictions religieuses.

«  La STIB a toujours été pionnière en matière de diversité. C’est parce que nous souhaitons poursuivre dans cette voie que le Comité de Gestion a décidé de ne pas aller en appel de l’ordonnance du tribunal du travail malgré ses imperfections  », a déclaré le président du Comité de gestion de la STIB, Merlijn Erbuer.

Dans un communiqué de la direction, le comité de gestion a demandé à la STIB de se lancer dans un processus participatif de révision de sa politique de neutralité «  pour garantir l’adhésion au sein de l’entreprise. À terme, l’objectif est de permettre le port de certains signes convictionnels dans l’entreprise, tout en veillant à ce que le service rendu au citoyen reste neutre et que la liberté d’opinion de toutes et tous soit garantie sur le lieu de travail  », rapporte bx1.be.

L’affaire remonte à décembre 2015 et janvier 2016, lorsqu’une plaignante, de confession musulmane, portant le foulard et à la recherche d’un emploi, avait fait appel à des agences d’intérim et postulé à la STIB. Deux tentatives infructueuses puisqu’on lui a fait savoir que la STIB appliquait une politique de neutralité qui n’autorise aucun signe convictionnel et qu’elle devrait s’y conformer en retirant son foulard.

Étant déterminée à se faire embaucher, elle a cru que transformer son foulard en un léger turban pourrait lui faciliter la tâche. Mais une fois à l’entretien d’embauche, la question du retrait du foulard a été abordée : celui-ci est interdit, peu importe la façon dont il est porté.

Selon la Ligue des droits de l’homme, la STIB se défend d’avoir écarté cette candidature en raison du choix de porter le voile. Elle ne conteste dans le même temps aucunement pratiquer une politique de «  neutralité exclusive  » interdisant à tous les membres de son personnel le port de signes convictionnels, politiques, philosophiques ou religieux.

La STIB n’a pas pu justifier la discrimination indirecte basée sur le genre, devenue apparente, a jugé le tribunal. Jusqu’à présent, le gouvernement bruxellois, qui n’a rien prévu sur la question dans sa déclaration de politique générale, s’est bien gardé de se saisir du dossier malgré la polémique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Racisme - Transports - Islamophobie - Voile islamique

Aller plus loin

Suisse : femmes juives et catholiques vent debout contre l’interdiction du voile intégral

Alors que le «  oui  » l’a emporté dimanche dernier, des associations de femmes juives et catholiques rejettent l’initiative visant à interdire le port du voile intégral dans...

France : le port de voile désormais interdit dans les compétitions sportives

Dans la soirée du 7 avril 2021, le Sénat français a voté pour l’interdiction des signes religieux visibles lors des compétitions sportives. Parmi ces signes, le voile.

Belgique : Unia déplore le manque de chiffres sur la discrimination et le racisme

Unia constate qu’il y a un manque de données sur les inégalités et la discrimination en Belgique. Elle recommande une approche coordonnée pour la collecte et le développement de...

Port du voile au travail : les regards tournés vers la CJUE

Le port du voile au travail continue de faire débat au sein de l’Union européenne. Saisie à ce propos par des salariées musulmanes allemandes auxquelles leurs employeurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.