Recherche

La mairie de Nice après le cambriolage à la mosquée En-Nour

© Copyright : DR

26 mai 2021 - 09h00 - Société - Par: J.K

La mosquée En-Nour a été cambriolée dans la nuit de dimanche au lundi. Si le recteur n’est pas trop étonné de l’acte, c’est le silence des dirigeants politiques qui le laisse sans voix.

Un individu a essayé et réussi à forcer la porte de la mosquée En-Nour de Nice, avant de s’y introduire, cassant des écrans et volant du matériel. « Nous avons constaté les dégâts à 4h30 à l’heure de la prière de l’aube », ont fait savoir les dirigeants de la mosquée, ayant aussitôt porté plainte. Mais le recteur a quitté le commissariat plutôt déçu, puisqu’il n’a reçu aucun soutien politique, que ce soit en public ou en privé, rapporte Lemuslimpost.

Mais un peu plus tard, un individu a été arrêté. « C’est une personne qui était déjà passée jeudi soir déposer une statuette en porcelaine nounours. Je l’ai signalé à la préfecture », a indiqué le recteur qui a déclaré que l’homme était repassé dimanche soir. « Il a cassé la porte de secours et a saccagé la mosquée, cassé tous les écrans, le réseau informatique, il a pris des robes de prière et des tablettes tactiles », a-t-il ajouté.

Et le recteur de s’indigner de l’indifférence de la mairie de Nice face à cet acte : « nos lieux de culte demandent beaucoup de sécurité ! Il faut que cela cesse », a-t-il martelé. Toutefois, le silence de la mairie paraît logique, puisque depuis quelques années, le lieu de culte est dans le collimateur du maire Christian Estrosi qui a toujours considéré illégale l’occupation de ce lieu de culte financé par l’Arabie saoudite. Ainsi, durant des années, le maire de Nice avait déposé des recours pour essayer de faire annuler l’installation en ce lieu de la mosquée afin d’y ériger une crèche. Mais, la préfecture avait finalement rejeté la demande d’expropriation de la mosquée En-Nour.

Mots clés: Nice , Islam , Menaces , Violences et agressions

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact