Casablanca fait la chasse aux rats et autres nuisibles

25 mars 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Comme chaque année au début du printemps, la SDL Casa Baia a ouvert une vaste campagne de désinsectisation pour soulager tout le territoire de Casablanca des nuisibles, insectes et rongeurs. Partout dans la capitale économique, des équipements de dernière génération sont déployés à cet effet.

L’opération concerne aussi bien les administrations publiques, les centres de vaccination, les centres de santé, les points d’approvisionnement que tous les points qui accueillent des visiteurs, fait savoir L’Économiste, précisant que l’action est menée par la Division spécialisée dans les Actions de salubrité et d’hygiène (DASH).

Les gîtes urbains d’eaux stagnantes, les bassins d’eaux pluviales, les jardins et places publiques, les marchés de gros et de proximité ainsi que tous les points de commerces ambulants ont été pris d’assaut par une soixantaine d’opérateurs de Casa Baia en charge des 3D (désinfection, désinsectisation et dératisation) et trente autres commis à la chasse aux animaux en divagation.

Ils ont à leur disposition des robots multifonctions, des fourgons équipés de cages pour la capture des animaux errants, des véhicules pour l’évacuation des cadavres d’animaux échoués sur la voie publique et des véhicules pour la lutte contre les oiseaux nuisibles. L’équipement compte également des lassos, lances-filets, pulvérisateurs électriques, nébuliseurs, pulvérisateurs pneumatiques, cages et équipements spéciaux pour la capture des animaux dangereux. Ils n’utilisent que des biocides « conformes aux normes usuelles et autorisés par les ministères de la Santé et de l’Agriculture », rassure une source auprès de la SDL.

Pour rappel, le personnel affecté aux 3D est déployé dans tous les espaces de contamination Covid-19 signalés par les autorités sanitaires et locales.

Sujets associés : Casablanca - Nature - Environnement

Aller plus loin

Confinement : la misère des chiens errants

Les chiens errants au Maroc sont doublement condamnés en cette période de confinement. En plus d’être privés de nourriture, ils subissent également la traque des autorités locales.

Les rats et les moustiques envahissent Tanger

Face à la prolifération des rats et des moustiques dans les quartiers de Tanger, les autorités de la ville viennent d’allouer deux millions de dirhams pour financer une campagne...

Le sangliers profitent du confinement pour proliférer à Rabat

Dilemme pour le département des Eaux et forêts, préoccupé d’un côté par la protection des sangliers afin qu’ils ne déambulent pas dans les rues de Rabat, et d’un autre par la...

Casablanca part en guerre contre les rats

Une campagne de dératisation et de démoustication est actuellement menée par la Division spécialisée dans les actions de salubrité et d’hygiène (DASH) de la ville de Casablanca....

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Norme « Euro 6 » : le patronat marocain demande un moratoire à l’Europe

Dans une demande formulée depuis juillet, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) demande du temps avant la mise en application de la norme antipollution dénommée « Euro 6 » déjà en vigueur en Europe et qui sera appliquée à partir de...

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Environnement : l’engagement fort Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) a adhéré au programme d’évaluation environnementale de l’Association Internationale du Transport Aérien (IEnvA), visant à atteindre la durabilité dans tous les domaines des opérations aériennes et au sol.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.