Casablanca : les restaurateurs sommés de respecter la loi

30 août 2020 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Sur ordre d’Abdellatif Hammouchi, directeur du pôle DGST-DGSN, une opération "mains propres" se mène pour faire appliquer la loi à tous les restaurants de Casablanca qui foulent aux pieds les mesures de prévention contre le Covid-19.

Cette opération a été lancée suite à un certain nombre de constats faits dans plusieurs restaurants à Casablanca. On peut citer entre autres le non-respect des horaires de fermeture fixés à 23 heures, des mesures de distanciation physique, du port de masque, la musique diffusée à pleins décibels comme dans une discothèque… Le complexe Tahiti Beach, l’hôtel La Côte, le restaurant Le Cabestan et d’autres adresses huppées de la capitale économique sont concernés par ladite opération.

"Abdellatif Hammouchi a donné ses ordres pour faire appliquer la loi à tous les restaurants qu’ils considèrent comme intouchables ou qui se situent au quartier Sidi Moumen. (…) L’amende de 300 dirhams sera appliquée aussi bien à Sidi Moumen qu’à Aïn Diab. On verbalisera autant les nantis qui se considèrent hors d’atteinte que les populations défavorisées de Sidi Moumen", confie une source à Le360.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Restauration - Abdellatif Hammouchi

Aller plus loin

« Vers dans le tagine » : le propriétaire du restaurant en prison

Le restaurateur épinglé dans la province d’Azilal, pour avoir servi à ses clients de la nourriture «  infestée de vers  » sera finalement poursuivi en état d’arrestation. Ainsi,...

Maroc : un contrat-programme pour sécuriser l’emploi dans la restauration

Pour soutenir les restaurateurs qui ont été sévèrement impactés par la crise sanitaire du coronavirus, le comité de veille a élaboré plusieurs contrats pour divers secteurs....

Les restaurateurs marocains aux abois après les nouvelles restrictions

Les nouvelles restrictions de trois semaines imposées par le gouvernement mettent à terre les restaurateurs. Ils ont fait des propositions au chef du gouvernement afin de...

Maroc : les restaurateurs veulent se faire vacciner

Fortement impactés par la crise du Covid-19, les professionnels des métiers de bouche veulent reprendre rapidement leurs activités. Ils ont proposé au gouvernement de prioriser...

Ces articles devraient vous intéresser :

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Restauration au Maroc : des faillites en série qui inquiètent

Au Maroc, les professionnels avancent plusieurs facteurs pour expliquer les faillites en série dans le secteur de la restauration.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.