La cathédrale Saint-Pierre de Rabat fête ses cent ans

8 décembre 2021 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

La cathédrale Saint-Pierre de Rabat, siège de l’archidiocèse de Rabat, a célébré en novembre son centenaire d’existence. La communauté catholique au Maroc est composée d’environ 30 000 fidèles.

Construit pendant le protectorat français (1912-1956), le temple catholique a été inauguré en 1921 par le résident général, Louis Hubert Lyautey, figure importante de l’histoire contemporaine marocaine. Il est devenu une cathédrale en 1933, avec la nomination par le Saint-Siège d’un Vicaire apostolique. La cathédrale est entrée officiellement dans le patrimoine de l’Église en 2018, après deux ans de procédure judiciaire. Le temple avait été légué à l’Église catholique par Jean Chaubert, alors archevêque de Rabat.

À lire : Église catholique marocaine : une communauté en pleine croissance

Aujourd’hui, la cathédrale Saint-Pierre de Rabat est fréquentée par de jeunes étudiants ou ouvriers de la capitale, mais aussi par des fidèles d’origine française et espagnole, des touristes pour la plupart. « Notre église est petite, mais elle a de l’importance. Parce que nous avons un message à passer à ce pays et au monde entier. Certains me disent : ‘On ne peut pas évangéliser au Maroc’. Et je réponds : Si cela n’était pas possible, nous ne serions pas ici », a récemment déclaré à EFE, le cardinal López Romero.

À lire : L’appel de la cathédrale de Rabat

« Au Maroc, les paroissiens, souvent subsahariens, considèrent la cathédrale comme un lieu de rencontre où les liens sont familiaux et religieux, créant une atmosphère très agréable. Il y a une tolérance très claire et une coexistence pacifique entre les religions », explique pour sa part Claude, chargé d’accueil de la cathédrale.

Au Maroc, 99 % de la population est musulmane. En dehors des 30 000 chrétiens, le royaume compte une petite communauté juive de 2 000 personnes. Le samedi 20 novembre, le cardinal López Romero a célébré une messe à l’occasion de la célébration du centenaire de la cathédrale Saint-Pierre, symbole de l’Église d’Afrique du Nord et du meilleur du pluralisme religieux au Maroc.

Sujets associés : Religion - Rabat

Aller plus loin

Maroc : ils rêvent d’une mosquée à la place de l’église du Sacré-Coeur de Casablanca

À l’instar du président turc, Recep Tayyip Erdogan qui a transformé en mosquée l’ancienne basilique Sainte-Sophie d’Istanbul, certains Pjdistes caressent le rêve d’opérer la...

Ceuta : la première grande mosquée fête ses 80 ans

La première grande mosquée de Ceuta, fruit des efforts de la communauté musulmane, a célébré samedi son 80ᵉ anniversaire.

Église catholique marocaine : une communauté en pleine croissance

Grâce aux Subsahariens, le Maroc, pays où l’islam est religion d’État, voit sa petite communauté chrétienne se raviver. Un synode diocésain démarré en mai, réfléchit sur ses...

Casablanca : après deux ans de travaux, l’église St John rouvre ses portes

Après sa restauration et son extension, l’Église anglicane de saint John à Casablanca a rouvert ses portes. Une cérémonie a été organisée en présence des représentants des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Michel Houellebecq s’excuse auprès des musulmans

L’écrivain Michel Houellebecq revient sur les propos dangereux qu’il avait tenus envers les musulmans lors d’une discussion entre l’essayiste Michel Onfray et lui, et présente ses « excuses à tous ceux » qui se sont sentis offensés.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...