Haboub Cherkaoui : "le Sahel représente un grand défi sécuritaire pour le Maroc"

10 mars 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Haboub Cherkaoui, directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) affirme que "le Sahel représente un grand danger, et un grand défi sécuritaire pour le Maroc", y compris les pays voisins. La preuve en est que des organisations terroristes comme Al-Qaïda et Daech s’y trouvent.

"C’est de cette région que provient aujourd’hui la menace terroriste qui pèse sur le royaume et sur les pays voisins. Cela s’explique par les troubles aussi bien politiques que socio-économiques que connaît la zone. Il s’agit d’une vaste région où la surveillance sécuritaire n’est pas évidente. Après leurs chutes respectives en Afghanistan et en Syrie, les deux principales organisations terroristes, à savoir Al-Qaïda et Daech, ont trouvé dans le Sahel un terrain fertile. Depuis, plusieurs organisations y sont actives : certaines sont affiliées à AQMI [Al-Qaïda au Maghreb islamique], d’autres à Al-Qaïda", a-t-il expliqué dans une interview accordée à Jeune Afrique.

Le patron du FBI marocain fait également savoir qu’il y a aussi l’État islamique dans le grand Sahara (EI-GS), dirigé par Adnane Abou Walid al-Sahraoui, un natif de Laâyoune et ancien membre actif du Front Polisario. Il a rappelé que celui-ci a, entre 2016 jusqu’en 2020, revendiqué plusieurs opérations terroristes dans la région. "La région du Sahel est en train de devenir un épicentre des organisations terroristes", a-t-il fait remarquer.

"Face à la dangerosité de ces organisations, la coopération sécuritaire régionale est une condition sine qua none pour anéantir la menace. Or, et nous le regrettons, il n’y a aucune coopération avec notre voisin de l’Est, l’Algérie", a déploré Haboub Cherkaoui, notant qu’il s’agit d’un danger, mais aussi d’un frein, pour tous les efforts consentis par les pays de la région et les autres puissances mondiales pour lutter contre ce phénomène.

Le Sahel ne représente pas la seule menace terroriste qui plane sur le Maroc. "Outre la région du Sahel, le retour des combattants terroristes marocains constitue l’un des plus grands défis pour le BCIJ et le royaume", a indiqué le patron du BCIJ, rappelant que 1 654 Marocains ont rejoint les rangs de l’organisation terroriste de l’État islamique depuis son émergence en 2014.

Sujets associés : Terrorisme - Etat islamique - Daech - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc aide les États-Unis à déjouer des attentats sanglants

Le Maroc via la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a fourni des informations utiles aux États-Unis qui ont réussi à déjouer des attentats sanglants. Un...

Le Maroc a aidé les États-Unis à capturer Oussama Ben Laden

Cherkaoui Habboub, actuel directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) revient sur les exploits réalisés par son institution au niveau national, régional voire...

Le Maroc déplore l’absence de coopération avec l’Algérie dans la lutte antiterroriste

Cherkaoui Habboub, actuel directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) regrette « l’absence totale de coopération sécuritaire avec l’Algérie » dans la lutte contre...

Le Maroc s’inquiète de la montée du terrorisme au Sahel

Le terrorisme gagne du terrain au Sahel. Une situation inquiétante selon le Directeur du Bureau Central d’investigations judiciaires (BCIJ) Habboub...

Nous vous recommandons

Terrorisme

Accusés de terrorisme en Espagne, plusieurs Marocains acquittés

Faute de preuves suffisantes, la justice espagnole a acquitté cinq Marocains, accusés d’être membres d’un groupe terroriste qui a l’intention de mener des attaques et de faire l’apologie du djihadisme en...

Caricatures du prophète Mohammad : la France lance un appel au calme

Face au climat de colère dans le monde musulman, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a lancé jeudi un « message de paix au monde musulman ». Le chef de la diplomatie française a rappelé que la France était le « pays de la...

Un homme radicalisé recherché par la France, arrêté à Ceuta

La police nationale espagnole a arrêté mardi à Ceuta, un homme radicalisé qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités judiciaires françaises pour son implication présumée dans des actes liés au terrorisme...

Les efforts antiterroristes du Maroc sont « plus exhaustifs » que celles des États-Unis et de l’UE

L’expert américain en questions liées à la lutte contre le terrorisme Ido Levy, chercheur associé au Washington Institute for Near East Policy, estime que les efforts déployés par le Maroc en matière de lutte contre l’extrémisme sont plus exhaustifs que la...

Sécurité : les États-Unis soutiennent la politique régionale du Maroc

En visite au Maroc, la sous-secrétaire d’État américaine, Wendy Sherman s’est félicitée de la politique régionale du Maroc en matière de coopération sécuritaire.

Etat islamique - Daech

Évasion de 13 femmes djihadistes françaises des prisons syriennes

Le Centre d’analyse du terrorisme a annoncé, mercredi, que 13 femmes djihadistes françaises, dont Hayat Boumedienne, la compagne d’Amédy Coulibaly, ont réussi à s’enfuir des geôles syriennes.

Terrorisme : le Maroc plaide pour une mobilisation de la coalition anti-Daech

L’Afrique doit se mobiliser contre le groupe terroriste Daech. C’est le vœu lancé par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, lors de la réunion Ministérielle du Groupe restreint de la Coalition...

Des Marocains de Daech en Libye

De nombreux combattants de l’organisation terroriste Daech, dont des dizaines de Marocains, quittent les zones de conflit en Syrie, en Irak, en Somalie et au Sahel pour rejoindre la Libye.

Appel au rapatriement des enfants marocains des camps de Syrie

Plusieurs enfants de combattants marocains de Daech morts au front, sont détenus dans des camps en Syrie. La Coordination des Marocains détenus et bloqués en Syrie et en Irak, qui estime leur nombre à 31, demande aux autorités marocaines d’œuvrer pour...

Le Polisario dément tout lien avec Adnane El Walid « al-Sahrawi »

La « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » assure que le Polisario n’a aucun lien avec le terroriste abattu Adnane Abou El Walid, responsable de l’organisation dénommée État Islamique au Grand...

Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Le Maroc suspend sa coopération policière avec l’Allemagne

Pas d’amélioration en vue pour les relations entre le Maroc et l’Allemagne. Les autorités marocaines viennent d’annoncer avoir interrompu toute coopération policière avec leurs homologues allemands.

Une cellule terroriste prévoyant de mener des attaques au Maroc démantelée

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), en coordination avec les services de renseignement espagnols ont procédé ce mercredi au démantèlement d’une cellule terroriste ayant prêté allégeance à Daech. Ses membres s’apprêtaient à mener des...

Une cellule terroriste démantelée à Tanger, cinq arrestations

Les éléments du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) ont procédé, ce mercredi 6 octobre, au démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à l’État islamique composée de cinq individus âgés entre 22 et 28 ans actifs dans la ville de...

Maroc : les membres de la cellule terroriste prévoyaient des "attaques individuelles"

Le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a annoncé mercredi, le démantèlement d’une cellule terroriste à Tanger. Cette opération a permis de connaître les intentions de la cellule affiliée au groupe État...

210 cellules terroristes démantelées au Maroc depuis 2002

Dix-huit ans après les attentats de Casablanca (16 mai 2003) qui ont fait 45 morts et des dizaines de blessés, l’approche sécuritaire adoptée par le Maroc pour faire face aux dangers et menaces terroristes, semble produire des résultats tangibles. Lundi,...