Poursuivi pour avoir parlé de "climat islamophobe et raciste" en France

21 octobre 2019 - 17h00 - France - Ecrit par : S.A

L’Etat français a décidé de porter plainte contre un Drômois qui a déclaré que la France « est en train de filer tout droit vers l’abîme, vers l’innommable, vers l’apartheid ». Dans ce sens, la Préfecture de la Drôme a saisi le Procureur de la République.

« Ne soyez pas passive, choisissez le bon camp de l’histoire de la France, car voyez-vous, notre pays est en train de filer tout droit vers l’abîme, vers l’innommable, vers l’apartheid ! ».

Ainsi s’est librement exprimé, le 14 octobre dernier, Hakim Madi, un homme engagé dans la vie politique locale et associative de Valence, sur la page Facebook de la députée LREM, Mireille Clapot.

Dans son message, le Drômois réagissait aux propos d’Emmanuel Macron au lendemain de l’attentat de la Préfecture de Police de Paris. Le Président français avait appelé à "bâtir une société de vigilance" où les Français savent détecter « les petits gestes qui signalent un éloignement d’avec les lois et valeurs de la République ».

Ces propos n’étaient visiblement pas du goût de Hakim Madi qui a tenu à alerter l’un des membres de la famille politique de Macron. « J’ai fait cela pour que vous ne puissiez pas dire que vous ne saviez pas que votre France suit les pas de celle de Vichy », a-t-il ajouté.

Après son message, Hakim Madi a échangé avec l’élue LREM. "Le Président et son clan de ministres livre (sic) une bataille haineuse envers une frange de la population", a-t-il dénoncé. En conséquence, un "climat islamophobe et raciste" s’installe dans le pays.

Ces "propos inacceptables conduisent à dresser les Français les uns contre les autres, et à créer, dans notre pays, un climat dangereux de haine et de violence", a réagi le Préfet Hugues Moutouh. Celui-ci évoque un délit de diffamation publique à l’encontre de personnes dépositaires de l’autorité publique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Terrorisme - Racisme - Islamophobie

Aller plus loin

Emmanuel Macron appelé à mettre fin à la haine contre les musulmans

L’agression dont a été victime une femme voilée accompagnant son fils au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, le vendredi 11 octobre, de la part de Julien Odoul, élu RN,...

Islamophobie : Emmanuel Macron craint une guerre civile

Suite à la montée inquiétante de l’islamophobie en France ces derniers jours, Emmanuel Macron a été obligé de partager avec ses proches son avis sur la question. Le Chef de...

Macron : « Il y a en France un islam politique qui veut faire sécession »

Dénonçant le « communautarisme », le président français Emmanuel Macron n’entend pas fléchir face à un « islam politique qui veut faire sécession en France ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.