Un journaliste israélien s’attire les foudres des internautes avec un reportage à la Mecque

21 juillet 2022 - 13h40 - Monde - Ecrit par : G.A

Vague d’indignation après la diffusion à la télé d’un reportage réalisé à la Mecque par un journaliste juif israélien. Les internautes arabes ne comprennent pas comment un non-musulman ait pu avoir accès à la ville la plus sainte de l’islam.

« La Mecque est la ville la plus sainte de l’islam et est entourée de caméras sophistiquées pour empêcher les non-musulmans d’y entrer. Gil Tamari a été le premier reporter israélien à réussir à entrer et sortir de la ville », a publié la chaîne sur son compte Twitter.

À lire : Arabie saoudite : « trop de selfies » à la Mecque, selon les autorités

Gil Tamari est un journaliste qui travaille sur la chaîne israélienne Channel 13. Son reportage à la Mecque n’a pas fait que des mécontents dans le monde arabe. Même dans son pays, un ministre indigné, a qualifié son geste de « stupide » et de « préjudiciable » à la stratégie de rapprochement entre Israël et l’Arabie saoudite. « C’était stupide de faire cela et d’en être fier », a déclaré le ministre israélien de la coopération régionale, le musulman Esawi Freij, à la radio publique Kan. « Il était irresponsable et préjudiciable de diffuser ce reportage juste pour faire de l’audimat », a-t-il ajouté.

À lire : Les selfies à la Mecque c’est fini

Sur la vidéo, on voit Tamari portant une casquette. On le voit escalader la montagne de la miséricorde (Mont Arafat) aux côtés de fidèles musulmans, en plein pèlerinage. Face à l’indignation générale, le journaliste a présenté ses excuses sur son compte Twitter. « Cette visite à la Mecque n’avait pas pour but d’offenser les musulmans. Si quelqu’un est offensé par cette vidéo, je m’en excuse profondément. Le but de cet effort était de montrer l’importance de la Mecque et la beauté de la religion, et ce faisant, d’encourager une plus grande tolérance et l’inclusion religieuse », a-t-il souligné.

À lire :Israël compte sur le Maroc pour normaliser ses relations avec l’Arabie saoudite

Des excuses que n’acceptent pas les internautes tant Arabes qu’Israéliens. « Vous n’avez pas seulement insulté les Saoudiens, mais les musulmans du monde entier […] Vous avez saboté l’intérêt national israélien. Vous êtes un imbécile qui prétend avoir une intégrité journalistique », a écrit Lenny Ben-David, un consultant israélien en relations publiques, sur Twitter.

Sujets associés : Religion - Télévision - Arabie saoudite - Twitter (X) - Islam

Aller plus loin

Les selfies à la Mecque c’est fini

Il faudra désormais choisir entre le pèlerinage et les prises de photos personnelles. Les autorités saoudiennes vient d’annoncer l’interdiction pure et simple des selfies dans...

Arabie saoudite : « trop de selfies » à la Mecque, selon les autorités

Les pèlerins à la Mecque de cette année sont plus portés vers les selfies que le côté spirituel. Une attitude dénoncée par le ministère saoudien du Hajj et de la Omra qui les a...

Un journaliste sportif américain célèbre l’hospitalité marocaine

Le journaliste sportif américain Nico Cantor, connu pour avoir fondu en larmes devant l’exploit des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde, célèbre l’hospitalité marocaine et les...

Bientôt une ligne maritime Arabie-Saoudite-Maroc via Israël

Une nouvelle liaison maritime reliera dans les prochaines semaines un port d’Arabie Saoudite et ceux d’Agadir et de Dakhla via Israël.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Taxe musique et télévision : Les restaurateurs et cafetiers marocains se révoltent

En plein bras de fer avec le Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), les propriétaires de cafés et restaurants au Maroc ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Ils réfutent les demandes de redevance émises par le BMDA, affirmant qu’elles ne...

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Le meilleur du Marrakech du Rire, ce soir sur W9

La chaîne W9 donne rendez-vous ce soir pour « Le meilleur du Marrakech du Rire », une édition spéciale dédiée aux « Sketchs cultes ». Une soirée garantie en rires, autour de Jamel Debbouze.

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

«  Échappées belles  » de France 5 va à la découverte du Maroc

L’émission « Échappées belles » de ce samedi 24 septembre propose d’aller à la découverte du Maroc. Le magazine présenté par Ismaël Khelifa veut faire découvrir des villages peu connus du royaume mais qui ont leur charme au même titre que les villes...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...