Collins Aerospace renforce sa présence au Maroc, 800 emplois à terme

20 juillet 2022 - 05h00 - Economie - Ecrit par : A.T

L’entreprise américaine Collins Aerospace, spécialisée dans la fabrication des équipements aéronautiques, va développer son écosystème d’approvisionnement au Maroc. Ainsi, un protocole d’accord a été signé à cet effet entre la direction et le ministère chargé de l’industrie.

Conclu en marge du Salon aéronautique de Farnborough Air Show, qui se tient du 18 au 22 juillet, l’accord s’inscrit dans le cadre du développement de projets de locomotives aéronautiques visant à renforcer la compétitivité du secteur.

Selon le document, l’écosystème Collins sera structuré autour de fournisseurs et d’une plateforme de sourcing locale. À terme, il devra générer 800 emplois ainsi qu’un chiffre d’affaires cumulé d’un milliard de dollars à l’horizon 2032.

A lire : L’aéronautique marocaine veut séduire les Américains

S’exprimant à l’occasion, Ryad Mezzour a indiqué que « la naissance de ce nouvel écosystème d’acteurs porté par ce géant mondial du secteur contribuera notamment au transfert de savoir-faire aux opérateurs locaux, à la création d’emplois pour les jeunes et aux efforts du Maroc pour se mettre au diapason des tendances mondiales tournées vers la production durable. »

Pour rappel, Collins Aerospace est présent au Maroc depuis 2011 à travers sa filiale Ratier Figeac Maroc, spécialisée dans la production des sous-ensembles mécaniques des équipements de cockpit et de cabines.

Sujets associés : Investissement - États-Unis - Aéronautique

Aller plus loin

L’aéronautique marocaine veut séduire les Américains

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, Moulay Hafid El Alamy, a entamé lundi, une visite de travail aux États-Unis pour s’entretenir avec...

Aéronautique : les industriels s’engagent à réussir le plan de relance

Les industriels de l’Aéronautique et leur ministre de tutelle ont revisité le chemin parcouru par leur secteur, secoué par la crise sanitaire et ont jeté les bases pour son...

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Le Canadien GAL Aerospace va créer 240 emplois au Maroc

Le géant canadien de l’aménagement intérieur d’avions, GAL Aerospace, va installer une unité de production au Maroc. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

L’Office national des aéroports dans le viseur du Parlement marocain

Au Maroc, nombreux sont les dysfonctionnements qui ont été relevés dans les aéroports. Une commission d’enquête parlementaire pourrait être bientôt mise en place pour passer au peigne fin tous les projets pilotés par l’Office national des aéroports...

Maroc : 3,7 milliards de dirhams de subventions au secteur agricole

Le gouvernement maintient son soutien au secteur agricole. Cette année, 3,7 milliards de dirhams de subventions seront affectés au secteur, pour un investissement global de 7,4 milliards de dirhams.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc va-t-il lancer de nouveaux satellites ?

Le Maroc a décidé d’élargir ses capacités spatiales. Dans ce sens, il lancera bientôt des satellites d’observation supplémentaires.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Une entreprise canadienne pour le traitement des rejets de la station de Bouregreg

Aquatech Maroc, filiale du groupe Aquatech International basé au Canada, a été retenue au terme de la procédure de sélection de l’entreprise qui aura en charge la gestion et l’exploitation des installations et ouvrages de l’unité de traitement des...

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.