Conflit Israël-Hamas : Appel à l’aide au Roi Mohammed VI

20 novembre 2023 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

À l’heure où le conflit entre Israël et le mouvement palestinien du Hamas s’intensifie dans la bande de Gaza, des Israéliens et des ressortissants marocains appellent le roi Mohammed VI, président du comité d’Al Qods, « travaillant à la sauvegarde de la ville Sainte et à la préservation de son statut historique et juridique » à l’aide.

Dans une correspondance dont le fac-similé daté du 3 novembre a été rendu public sur X (ex-Twitter) par David Govrin, chef du bureau de liaison israélien à Rabat, le « Forum israélien des familles des otages et des disparus », une organisation mise sur pied pour apporter une aide logistique aux proches des otages israéliens, sollicite une intervention du roi Mohammed VI pour la libération des otages détenus par le Hamas dans la bande de Gaza, fait savoir Le Desk. Actuellement, « 242 otages sont retenus dans des conditions préoccupantes, suscitant une inquiétude majeure », est-il précisé dans la lettre. « Le regroupement de nos familles ne soulagera pas seulement nos souffrances, mais contribuera également à renforcer la paix et la réconciliation dans la région », estiment les familles des otages israéliens, dont plusieurs ressortissants marocains, qui soutiennent « un échange complet et équilibré de tous les otages et prisonniers des deux côtés ». Ils espèrent que « la sagesse et le leadership du roi seront un moteur de changement positif ». Selon eux, le soutien du souverain sera « une lueur d’espoir et un réconfort pour tous ».

À lire :Depuis Gaza, des enfants marocains appellent le roi Mohammed VI à l’aide (vidéo)

L’Association des originaires du Maroc en Israël, basée à Tel Aviv et présidée par Shimon Ohayon, ancien membre de la Knesset pour Israël Beitenou (parti laïc nationaliste de droite) et professeur à l’université Bar-Ilan, natif de Marrakech a également adressé une lettre au roi Mohammed VI. Ohayon sollicite l’« empathie » et le « soutien » du souverain face à l’attaque du Hamas, qu’il décrit comme ayant « le seul but d’assassiner et d’éliminer les juifs ». « Nous avons devant nous une organisation terroriste contre laquelle le monde entier doit lutter. La voie du Hamas est-elle celle de l’Islam ? Le royaume du Maroc peut-il se placer du côté de ces meurtriers assoiffés de sang ? », s’interroge l’ultranationaliste, également président du Centre Aharon pour la promotion de la culture et de la tradition Séfarade dans cette correspondance largement diffusée sur les réseaux sociaux. Ohayon a par ailleurs exprimé le regret de voir des manifestations de soutien « justifiant les actes du Hamas » au lieu de « le désavouer, s’écarter, et le condamner ». Depuis le déclenchement de la guerre entre le Hamas et Israël, des Marocains manifestent pour la Palestine sur l’ensemble du territoire marocain. Selon lui, la guerre contre le Hamas « concerne également le Maroc, les pays du monde libre, ainsi que tous les pays modérés et éclairés », car « le Hamas ne s’arrêtera pas qu’avec nous ».

À lire :Israël-Hamas : une journaliste franco-marocaine menacée de mort

Le roi Mohammed VI n’est pas resté indifférent à l’attaque surprise et spectaculaire du Hamas ni à la riposte israélienne. Dans un discours lu par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement à l’occasion de la tenue du sommet extraordinaire arabo-islamique le 11 novembre à Riyad, le souverain a exprimé sa « profonde préoccupation » face à la situation dans la Bande de Gaza, marquée par des « affrontements armés et des milliers de morts parmi la population civile ». « Bien que des voix de la sagesse se soient élevées pour appeler à la désescalade et à l’apaisement, l’artillerie et les missiles israéliens continuent de prendre pour cible les civils désarmés, y compris les enfants, les femmes et les personnes âgées. Ne furent épargnés ni lieux de culte, ni hôpitaux, ni camps, qu’ils soient totalement ou partiellement détruits », a-t-il déploré. Soulignant « la violation flagrante des lois internationales et des valeurs humaines », le roi a appelé à une « désescalade urgente et concrète », mettant fin aux « agressions militaires » et aboutissant à « un cessez-le-feu durable ». Sans manquer d’insister sur la nécessité de « garantir la protection des civils conformément au droit international, d’assurer un acheminement fluide des aides humanitaires à Gaza, et de promouvoir une perspective politique pour la question palestinienne basée sur la solution à deux États ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Israël - Palestine

Aller plus loin

Israël-Hamas : une journaliste franco-marocaine menacée de mort

Une journaliste franco-marocaine affirme avoir été victime de menaces répétées à cause de ses prises de positions pro-palestiniennes, alors qu’Israël poursuit son offensive...

Maroc : pression populaire pour revoir ses liens avec Israël

Au Maroc, les appels à l’annulation de la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et Israël se multiplient. La même revendication est agitée dans les autres...

Les propos « irresponsables » du leader du Hamas condamnés au Maroc

Les propos tenus par Khaled Mechaal, leader du mouvement palestinien du Hamas à l’encontre du Maroc et de son peuple lors d’un meeting du parti de la Justice et du développement...

Guerre Israël-Hamas : le Roi Mohammed VI en tournée au Qatar et aux Émirats

Alors que la trêve entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza est entrée en vigueur ce vendredi, le roi Mohammed VI, président du comité d’Al Qods, entamerait une tournée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Rentrée parlementaire : voici le discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a adressé, vendredi, un discours au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature. Le voici dans son intégralité

Le roi Mohammed VI félicite les joueurs marocains, après leur qualification

Le roi Mohammed VI s’est entretenu ce mardi 6 décembre avec le sélectionneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, pour le féliciter de la qualification aux quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar-2022.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Le roi Mohammed VI nomme de nouveaux magistrats dans les juridictions financières

Le Roi Mohammed VI, président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, a approuvé la nomination de 30 nouveaux magistrats dans des postes de responsabilité au sein des juridictions financières.

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.