Les consignes d’Israël à ses citoyens souhaitant se rendre au Maroc

5 décembre 2023 - 15h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Face à la montée de l’antisémitisme dans le monde, Israël a mis à jour lundi les avertissements de voyage pour des dizaines de pays dont le Maroc.

Le Conseil de sécurité nationale (NSC) a donné des consignes à ses citoyens souhaitant se rendre au Maroc. Il a élevé le royaume au niveau 3, qui recommande de reporter les voyages non essentiels. « Compte tenu des craintes que des entités terroristes tentent de nuire aux Israéliens au Maroc et dans le contexte de l’opération Épées de fer, évitez tout voyage non essentiel au Maroc », conseille-t-il. Outre le royaume, les pays comme l’Afrique du Sud et l’Érythrée, et d’Asie centrale, dont l’Ouzbékistan, le Kazakhstan et le Turkménistan ont été également élevés au niveau 3. Depuis le déclenchement de la guerre entre Israël et le mouvement palestinien du Hamas, le niveau de “menace” pour le Maroc avait été relevé au niveau 2, qui recommande de faire preuve de prudence.

À lire : Israël va-t-il transférer des Palestiniens au Maroc ?

Le NSC a élevé des pays d’Europe occidentale, comme le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, des pays d’Amérique du Sud, dont l’Argentine et le Brésil, ainsi que l’Australie et la Russie, au niveau 2, qui recommande aux Israéliens de prendre des précautions supplémentaires lorsqu’ils s’y trouvent. Il a par ailleurs réitéré sa recommandation aux Israéliens de reconsidérer tout voyage à l’étranger. Aussi, a-t-il appelé ceux qui doivent se rendre à l’étranger à éviter toute manifestation extérieure de leur identité juive et israélienne.

À lire : Message d’Israël à ses citoyens voyageant au Maroc

« Depuis le début de la guerre, il y a eu une augmentation des efforts identifiés de l’Iran et de ses affiliés, notamment du Hamas et du Jihad islamique [palestinien], pour cibler les Israéliens et les Juifs dans le monde entier », a déclaré le NSC dans un communiqué. Et d’ajouter : « Sur cette base, ainsi que sur les niveaux croissants d’incitation, de tentatives d’attaques et d’antisémitisme dans le monde, le Conseil de Sécurité Nationale a réitéré sa recommandation aux Israéliens de reconsidérer tout voyage non essentiel en ce moment. »

À lire : Maroc : Israël évacue son personnel diplomatique

Depuis la reprise des hostilités le 1ᵉʳ décembre après une trêve de sept jours, « les opérations militaires israéliennes se sont étendues au sud de Gaza, forçant des dizaines de milliers d’autres personnes à fuir dans des espaces de plus en plus concentrés, avec un besoin désespéré de nourriture, d’eau, d’abris et de sécurité », a déclaré dans un communiqué Lynn Hastings, coordinatrice humanitaire de l’ONU pour les Territoires palestiniens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Israël

Aller plus loin

Rabat se mobilise pour Gaza : l’accord avec Israël de plus en plus contesté

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Rabat en brandissant des drapeaux palestiniens et appelant le gouvernement à rompre les relations avec Israël.

Maroc : Israël évacue son personnel diplomatique

Israël a procédé à l’évacuation de son personnel diplomatique de Rabat le 18 octobre, suite à des manifestations massives exprimant leur solidarité avec les Palestiniens.

Démenti autour de la fermeture du bureau de liaison d’Israël à Rabat

Israël dément avoir fermé son bureau de liaison à Rabat et assure par la voix de Lior Ben Dor, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, que les relations...

Les conseils des États-Unis à leurs citoyens souhaitant voyager au Maroc

En raison des tensions accrues dans divers endroits du monde et du risque d’attaques terroristes, de manifestations ou d’actions violentes contre des citoyens et des intérêts...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été atteintes.

Le Maroc retrouve le sourire avec une forte croissance du tourisme

Le secteur du tourisme au Maroc affiche une embellie à fin avril 2023, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire du tourisme, se rapprochant du record d’avant la pandémie en 2019.

Tourisme au Maroc : très bons chiffres depuis le début de l’année

Le tourisme au Maroc affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de l’année, d’après les données qui viennent d’être publiées par du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Embellie du tourisme marocain grâce aux MRE

Au Maroc, le tourisme a connu une forte embellie en juin et juillet grâce notamment à l’afflux des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Mais la sortie de crise n’est pas pour demain.

Au Maroc, le marché opaque des locations saisonnières

Dans le secteur de la location saisonnière, les agences de voyages opérant au Maroc font face à une « concurrence illégale » des courtiers qui tirent grand profit de l’activité à leur détriment. Des voix s’élèvent pour appeler à l’assainissement du...

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.