Recherche

Contrats d’armement : le Maroc envisage de s’équiper auprès de la France

© Copyright : DR

16 novembre 2020 - 19h00 - Maroc

Lors d’un exposé sur les relations entre la France et le Maroc, le colonel Salahedinne Reizouni, a fait le point sur les contrats d’armement. Dans le domaine d’acquisition d’équipements, l’officier a fait mention de « matériels d’artillerie sol-sol et sol-air [CAESAr, Mistral et Mica] », rapporte le dernier numéro de la Revue des Forces armées royales.

Le colonel Salahedinne Reizouni confirme ainsi les informations parues au début de cette année, annonçant la commande par le Maroc de 36 Camions équipés d’un système d’artillerie [CAESAr] produits par Nexter ainsi que, pour une trentaine de millions d’euros, des missiles VL-MICA et Mistral 3 auprès de MBDA. Ce n’est pas tout. Le responsable militaire a également évoqué le « projet d’acquisition de camionnettes Arquus et de VAB Mk3 » ainsi que celui concernant des « patrouilleurs de haute-mer », détaille la même source.

L’armée marocaine dispose actuellement de nombreux véhicules blindés acquis auprès de la France dans les années 1970/1980, dont plus de 300 Véhicules de l’avant blindé [VAB], déclinés en plusieurs versions [VAB VTM, VAB VTT, VAB MEPHISTO, etc].

S’agissant des patrouilleurs de haute-mer, la marine royale marocaine projette d’en acquérir deux exemplaires. Le constructeur espagnol Navantia était encore récemment en bonne position pour la livraison de deux navires de type Avante 1400, pour environ 250 millions d’euros. Mais à cause d’un contentieux territorial en Méditerranée, les relations entre Rabat et Madrid se sont plutôt refroidies depuis la fin 2019. Aussi, la piste française, incarnée par Kership, la co-entreprise de Naval Group et de Piriou, a-t-elle des chances certaines. L’offre française reposerait sur deux patrouilleurs de type Adroit, renseigne le document.

La marine royale marocaine possède plusieurs navires de conception française, dont la frégate multimissions [FREMM] « Mohammed VI », les frégates de classe Floréal « Mohammed V » et « Hassan II » ainsi que le patrouilleur « Bir Anzarane » [Raidco Marine], lequel porte le nom d’une bataille ayant opposé les forces royales marocaines et le Front Polisario au Sahara en 1979.

Mots clés: Maritime , Défense - Armement , France

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact