Coronavirus : ce qui explique l’augmentation des cas au Maroc

19 juillet 2020 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

À la date du samedi 18 juillet 2020, 1 128 190 tests de dépistage au Covid-19 ont été réalisés, a affirmé Dr. Jamila Jbili, chef de la division de l’information et de la communication au ministère de la Santé lors de la présentation du premier bilan hebdomadaire sur la situation épidémiologique.

Après le premier cas de contamination détecté début mars 2020 au Maroc, "le nombre de personnes atteintes a significativement augmenté depuis le début du mois d’avril, suite à l’apparition de foyers épidémiques, avant de se stabiliser en juin", a déclaré Dr. Jamila Jbili.

"Le nombre de cas positifs a de nouveau augmenté depuis le déconfinement", a-t-elle ajouté. Selon la responsable, quatre principales raisons expliquent cette hausse. Il s’agit du renforcement du dépistage pour une détection précoce du virus, du déconfinement, du relâchement et du non-respect des mesures barrières.

"Au 12 juillet, les personnes les plus touchées sont celles âgées entre 30 et 55 ans", a-t-elle précisé, ajoutant que le renforcement du dépistage dans les unités industrielles justifie la hausse du nombre de jeunes déclarés positifs. "Quant à la répartition par genre, les chiffres montrent qu’au 12 juillet, il y a une légère différence entre le nombre de femmes (47%) et d’hommes (53%) positifs au covid", a poursuivi Dr. Jbili.

S’agissant des guérisons, elle a fait savoir que "un grand nombre a été enregistré durant les deux premières semaines de juillet. Il s’agit des cas asymptomatiques du cluster de Lalla Mimouna". Le "plus grand nombre de décès a été enregistré au mois d’avril (47), chez les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques", souligne Dr. Jbili.

Après une baisse durant le confinement, "le nombre de décès a de nouveau augmenté depuis le mois de juin, suite au déconfinement et au non-respect des mesures préventives, recommandées par le ministère de la Santé. 67% des décès ont été enregistrés chez des hommes. La catégorie la plus concernée est celle des 40 - 65 ans", a-t-elle ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.