Coronavirus : déjà des ondes de choc sur l’économie marocaine !

16 février 2020 - 14h40 - Ecrit par : S.A

Le coronavirus, qui sévit en Chine depuis des semaines, produit déjà des ondes de choc sur l’économie marocaine.

Les activités des opérateurs économiques connaissent un ralentissement à cause du coronavirus. "À cause du coronavirus, toutes les grandes enseignes internationales préviennent aujourd’hui leurs partenaires marocains important des produits de Chine qu’ils auront un retard de 9 à 12 semaines", fait savoir un importateur marocain.

Selon les explications de ce dernier, cette situation est très délicate dans la mesure où cela provoque une perte de 20 % voire 30 % du chiffre d’affaires d’un importateur. "Aujourd’hui, une bonne partie des importateurs est obligée de trouver une autre alternative, notamment en important des autres pays tels que l’Indonésie, la Thaïlande… en attendant qu’une solution soit trouvée pour régler la situation en Chine", confie-t-il.

La Chine est le quatrième partenaire commercial du Maroc avec qui le royaume importe différents types de produits, dont le thé vert, les produits industriels légers, les produits textiles, les produits mécaniques et électroniques. En 2018, environ 1/5 des exportations du thé chinois ont été déversés sur le marché marocain. En tout, 70 000 tonnes de thé vert ont été annuellement importées par les opérateurs marocains de Chine. Dans le secteur du tourisme, l’hôtellerie enregistrera une perte de 28 000 clients en février et 24 000 dans le mois de mars à cause du coronavirus, indiquent les prévisions de la Confédération nationale du tourisme (CNT).

Le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et la Chine a connu une nette progression de 50 %, et les exportations du royaume vers son partenaire chinois se sont raffermies de 60 %, indiquent les données de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Les transactions commerciales de la Chine avec le Maroc, elles, se sont élevées à 49,8 milliards de DH en 2018 (soit 6,6 % des échanges du Maroc). Si la situation en Chine perdure, cela aura de graves répercussions sur l’économie marocaine.

Tags : Tourisme - Chine - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc pourrait connaître des pertes importantes sur le plan économique

La section commerciale de la délégation de l’Union européenne s’est intéressée aux conséquences que la pandémie du coronavirus pourrait avoir sur l’économie marocaine. Pour y arriver,...

La pandémie aura de "graves conséquences économiques" sur le Maroc

La revue américaine "Foreign Policy" s’est penchée sur les conséquences de la crise sanitaire actuelle sur le marché local africain, et particulièrement celui du Maroc. Selon elle,...

Coronavirus : de grosses pertes pour l’économie marocaine

Le coronavirus a produit un impact négatif sur l’économie marocaine avec comme conséquence une perte d’environ 70 milliards de dirhams. C’est du moins ce qu’a affirmé Abdellatif...

Dix millions de Marocains en situation précaire

La pandémie du covid-19 fera monter d’un point le taux de pauvreté au Maroc. C’est une information révélée par un rapport conjointement établi par le Programme des Nations Unies pour...

Nous vous recommandons

Rupture avec le Polisario : le Kenya fait-il volte-face ?

Le nouveau président kényan, William Ruto, a supprimé mercredi son tweet dans lequel il a annoncé quelques heures plus tôt la rupture des relations diplomatiques avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD), créant la confusion...

Maroc-Algérie : l’Espagne a tenté de réunir Bourita et Lamamra

Toujours préoccupée par la crise entre le Maroc et l’Algérie, l’Espagne a tenté de réunir les ministres des Affaires étrangères des deux pays, en marge du Forum de l’Union pour la Méditerranée (UpM), lancé ce lundi à Barcelone. Malheureusement, les deux...

Royaume-Uni : "L’islamophobie est transmise d’en haut"

La députée musulmane Zarah Sultana (Grande-Bretagne) affirme que l’islamophobie est transmise d’en haut. Elle affiche d’ailleurs sa détermination à la combattre.

Ryanair met en vente des billets pour le Maroc à 21,99 euros

Bonne nouvelle pour les amoureux de la destination Maroc et de bien d’autres. La compagnie aérienne Ryanair met en vente 160 000 sièges à partir de 21,99 € seulement.

Que retenir du conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI ?

Un conseil des ministres s’est tenu, ce lundi 28 juin au palais royal de Fès, sous la présidence effective du roi Mohammed VI. Deux projets de loi-cadre, un projet de loi et plusieurs projets de décrets et conventions internationales ont été...

Royal Air Maroc lance des nouveautés pour les MRE

Royal Air Maroc (RAM) veut faciliter le retour au Maroc des familles des Marocains résidant à l’étranger (MRE) souhaitant y passer les vacances. Dans ce sens, elle a lancé un nouveau produit spécial qui offre plusieurs avantages sur toutes les étapes du...

De nombreux MRE victimes de vol en Espagne

Cette année, de nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui se rendaient au Maroc pour y passer les vacances d’été ont été victimes de vols, notamment dans la région de Murcia.

Maroc : vers un cadre juridique pour les marchands ambulants

Le Conseil Economique Social et Environnemental a préconisé de créer un cadre juridique approprié aux vendeurs de rue marocains, afin de leur permettre d’opérer une transition progressive et douce vers le secteur...

Les conditions de coach Vahid pour le retour de Noussair Mazraoui

À quelques semaines de la participation du Maroc à la CAN, le sélectionneur Vahid Halilhodzic est disposé à autoriser le retour de l’international marocain Noussair Mazraoui. Mais le technicien poseses...

Le Maroc veut produire des drones kamikazes avec Israël

Le Maroc envisage de se lancer dans la fabrication de drones kamikazes avec la collaboration d’Israël. Les deux pays signeront dans les prochains jours un accord pour la production de ces engins de combat aérien contenant un...