Le Maroc pourrait connaître des pertes importantes sur le plan économique

31 mars 2020 - 09h30 - Ecrit par : G.A

La section commerciale de la délégation de l’Union européenne s’est intéressée aux conséquences que la pandémie du coronavirus pourrait avoir sur l’économie marocaine. Pour y arriver, elle s’est focalisée sur les différentes mesures prises par l’État pour aider les citoyens à traverser cette période difficile.

Il ressort de l’étude en date du 26 mars 2020, qu’en tant "qu’économie axée sur la consommation, le commerce et le tourisme, le Maroc pourrait connaître des pertes importantes en 2020". Depuis le début de la crise, les secteurs les plus touchés restent le tourisme, l’automobile et le textile. Le transport et le transit des marchandises s’opérant normalement, "l’impact du covid-19 sur le commerce semble pour l’instant jugulé". Il est également relevé que l’activité économique du pays sera marquée par "le repli de la croissance européenne qui représente 58 % des exportations marocaines, 59 % du stock d’IDE, 70 % des recettes touristiques et 69 % des transferts des Marocains résidant à l’étranger".

Pour contrer la pandémie, le Maroc a mis en place, par secteur, un certain nombre de mesures ayant pour but de "renforcer l’économie nationale". C’est dans ce cadre que Bank Al-Maghrib a par exemple revu à la baisse ses prévisions de croissance nationale pour 2020. Elles sont passées de 3,8 % à 2,3 %. Elle a également décidé de réduire son taux directeur de 25 points, à 2 % afin de soutenir l’activité économique nationale.

Le Centre marocain de conjoncture, pour sa part, mise sur une croissance limitée à 0,8 % en 2020. Il l’explique par le gel des activités des entreprises, la hausse attendue du taux de chômage et les mesures telles que le confinement, la fermeture de restaurants, de cafés, d’usines, qui auront à long terme, un impact sur la consommation des ménages.

Tags : Consommation - Crise économique - Chômage - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Coronavirus : déjà des ondes de choc sur l’économie marocaine !

Le coronavirus, qui sévit en Chine depuis des semaines, produit déjà des ondes de choc sur l’économie marocaine.

COVID-19 : quelles conséquences pour l’économie marocaine ?

Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib, a, dans une interview accordée à Medias24, évoqué les conséquences du Coronavirus sur le secteur économique du royaume, les mesures de...

Coronavirus : les effets sur l’économie marocaine se font (déjà) sentir

La suspension des escales dans les ports chinois constitue un véritable casse-tête pour les armateurs, affectés par cette situation. Le Maroc en connaîtra les effets au début du...

L’économie marocaine capable de surmonter la crise liée au COVID-19

Le coronavirus a déjà des conséquences sur l’économie mondiale en général et sur celle marocaine en particulier. Mais le dernier rapport de l’agence de notation américaine Fitch...

Nous vous recommandons

Un passager se venge de Vueling après l’annulation de son mariage prévu au Maroc

Alors qu’il se rendait à Tanger, au Maroc pour se marier, un passager de Vueling a perdu ses bagages. En colère, il tente de se venger de la compagnie aérienne espagnole en faisant croire à une alerte à la bombe sur un vol Espagne-France. Il sera arrêté...

Suspension de vols : un spécialiste explique la décision marocaine

Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, revient sur la décision des autorités marocaines de suspendre les liaisons aériennes avec la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas et le...

Ramadan : les Marocains divisés sur les dé-jeûneurs

Le débat sur l’article 222 du Code pénal marocain resurgit après l’arrestation de plusieurs jeunes qui rompaient le jeûne du ramadan mercredi dernier dans un café à Casablanca.

France : le cerveau de l’attentat d’Asni-Marrakech bientôt extradé au Maroc

En crise avec l’Algérie, la France a décidé d’extrader au Maroc Abdellatif Ziad, cerveau de l’attentat de 1994 contre l’hôtel Atlas Asni de Marrakech.

Le dirham devrait baisser face à l’euro dans les prochains mois

Sur les trois mois à venir, le dirham se maintiendra en hausse face au dollar tandis qu’il baissera vis-à-vis de l’euro, au cours de la même période. C’est ce que révèlent les données prévisionnelles d’Attijari Global Research...

Oujda : saisie de 875 000 dirhams issus de trafic de faux tests Covid-19

La police judiciaire de la ville d’Oujda a procédé à l’arrestation de six individus dont deux médecins. Ils ont été interpellés pour falsification et trafic de tests et certificats médicaux liés au coronavirus.

Portée disparue, une Britannique serait au Maroc

Une voyageuse britannique est portée disparue et serait au Maroc. La police du Yorkshire du Nord a lancé un appel urgent pour la retrouver.

L’Algérie recule : la pression de l’Europe a payé

L’ambassade d’Algérie près l’Union européenne (UE) a assuré vendredi que les échanges commerciaux avec l’Espagne n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz du pays n’est pas en danger.

Pour empêcher le départ des médecins, le Maroc augmente leurs salaires

Dans son programme au titre de l’année 2022, le gouvernement a entrepris de revoir les conditions de vie et de travail des médecins marocains exerçant dans le public, notamment en ce qui concerne les salaires. Une proposition a été introduite au parlement...

Accords de pêche : le tribunal européen pourrait rendre des décisions contre le Maroc

Le tribunal de l’Union européenne (TGUE) rendra mercredi deux arrêts importants sur l’applicabilité des accords de pêche et d’association (commerciale) conclus en 2019 entre Bruxelles et le Maroc au Sahara. Ces décisions pourraient être en défaveur du Maroc...