Recherche

Maroc : rappel à l’ordre des entreprises et menace de sanction

© Copyright : DR

16 juillet 2020 - 18h00 - Economie

Avec la recrudescence des foyers de contamination dans certaines unités professionnelles, quatre ministres du gouvernement ont rencontré mardi, les représentants de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Ils ont rappelé les entreprises du secteur privé à l’ordre.

Sans langue de bois, les membres du gouvernement ont reprécisé à leurs interlocuteurs leurs obligations dans cette lutte quotidienne pour améliorer la situation épidémiologique du pays.

Dans un communiqué du ministère de l’Intérieur, les ministres de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, de la Santé, Khalid Ait Taleb, du Commerce et de l’industrie, Moulay Hafid Elalamy et du Tourisme et de l’artisanat, Nadia Fettah Alaoui, ont insisté sur le fait que la volonté des autorités de favoriser la reprise de l’activité économique ne peut justifier le laisser-aller et le non-respect des mesures de précautions nécessaires, ou les manquements relevés chez d’autres, dans l’application des mesures obligatoires décidées pour maitriser cette crise sanitaire. Au nombre de celles-ci, il y a la distanciation sociale, la propreté, le port obligatoire du masque, l’installation de l’application Wiqaytna.

Aussi, ont-ils invité les représentants de la CGEM à assumer leur responsabilité plus que jamais, en continuant la sensibilisation des chefs d’entreprises sur le respect des mesures de précaution, des règles et des protocoles sanitaires édictées pour éviter l’apparition de clusters au sein des unités industrielles.

Pour Abdelouafi Laftit, les mesures adoptées par les autorités ont été discutées au cours de plusieurs réunions avec la CGEM sur le plan local et national. Le ministre de l’Intérieur s’est dit surpris par le non-respect de ces mesures.

Par conséquent, ce relâchement a entraîné l’expansion de l’épidémie et l’apparition de clusters dans plusieurs unités de production, comme à Lalla Mimouna (Frigodar et Natberry Maroc) et Safi (Unimer Etamar…). Il a par ailleurs précisé que les cas enregistrés en milieu professionnel et leurs cas contacts représentent 47% des cas cumulés depuis la reprise progressive de l’activité.

Quant aux représentants de la CGEM, ils ont manifesté leur plein engagement dans la collaboration avec les autorités, et leur prédisposition à fournir davantage d’efforts pour lutter contre la propagation du virus. Ils ont par ailleurs promis sensibiliser les employeurs et employés, et mettre à disposition des moyens de protection à l’intérieur du lieu de travail et lors du transport du personnel.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) , Gouvernement marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact