Coup dur pour Sound Energy au Maroc

17 septembre 2022 - 19h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

« La Commission locale des impôts (CLI) a confirmé les affirmations précédemment notifiées par l’administration fiscale marocaine à la société, au sujet d’impôts censés être dus en vertu d’un contrôle fiscal effectué sur Sound Energy Morocco SARL (SEMS) au cours de l’année 2021, portant sur les exercices 2016 et 2017 », a annoncé la société britannique d’exploration gazière dans un communiqué. Selon Sound Energy, la CLI confirme que certaines prétendues transactions historiques intra-groupe entre la filiale SEMS et Sound Energy Morocco East Limited (SEME) ont des valeurs de base imposables.

À lire : Gaz : Sound Energy annonce des champs prometteurs au Maroc

En conséquence, les actions de la société gazière sur le Maroc ont baissé de 14 % à 1,24 Pence chacune à Londres mercredi dernier. Selon Sound Energy, les taxes sur ces montants de base s’élèveraient à 19,7 millions de dollars, en baisse par rapport à l’estimation de 22,5 millions de dollars faite en juin 2021 en raison “uniquement” des fluctuations des taux de change. La compagnie Sound Energy dispose de 60 jours pour répondre pour accepter ou contester les conclusions de la CLI devant les tribunaux marocains.

À lire : Sound Energy perd son procès contre le fisc marocain

Réagissant à la décision de la CLI, Graham Lyon, PDG Sound Energy affirme que « l’administration fiscale continue d’entraver les progrès de l’entreprise au Maroc, détournant ses efforts de la satisfaction du besoin marocain de fournir du gaz à ses centrales électriques. L’une des caractéristiques attrayantes du Maroc du point de vue de l’industrie est son code fiscal de promotion des investissements tel qu’énoncé avec le Code des hydrocarbures, qui comprend une exonération de l’impôt sur les sociétés pendant 10 ans pour les producteurs en amont, ainsi que des exonérations clairement définies des droits d’importation et de la TVA.

À lire :Gaz de Tendrara : nouveau financement pour Sound Energy

« Avec Sound Energy profondément dans le développement de son projet de micro-GNL et sur le point d’achever la réalisation d’une grande pipeline, ces événements compromettent leur entreprise réussie », a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gaz - Sound Energy

Aller plus loin

Maroc : des progrès chez Sound Energy

La société britannique Sound Energy a annoncé avoir réalisé des progrès dans le cadre de la phase 1 du développement de projet gazier de Tendrara. C’est le fruit du travail...

Gaz : Sound Energy annonce des champs prometteurs au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy fait des progrès significatifs dans le cadre de la phase 2 de la concession de production de Tendrara et annonce de...

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par...

Gaz de Tendrara : nouveau financement pour Sound Energy

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy a annoncé avoir levé 4 millions de livres sterling, afin de financer principalement les travaux de la Phase 2 sur le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Tendrara : les prospections de gaz de Sound Energy financées par Attijariwafa Bank

Les discussions entre la société britannique d’exploration gazière Sound Energy et Attijariwafa Bank concernant le financement par emprunt du projet gazier de Tendrara (Maroc) connaissent des avancées importantes.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Gaz naturel de Tendrara : les ambitions énergétiques du Maroc se concrétisent

La société britannique en charge de l’exploitation du gisement de gaz de Tendrara, Sound Energy, indique que les premières recettes générées par ce projet devraient être perçues dès 2024. L’entreprise collabore étroitement avec l’Office National de...

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.