Un couple américain s’inspire d’une technique marocaine pour construire sa maison

2 septembre 2023 - 08h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Après une expérience coûteuse, un couple américain a construit une maison hybride en cob dans le Montana, aux États-Unis, en s’inspirant d’une technique marocaine et en utilisant des matériaux locaux. Un exploit pour Daniel et Katherine Ray, deux diplômés en anthropologie, qui gagnent de l’argent en vendant leurs connaissances.

Tout est parti d’une découverte à l’université. « Nous sommes tombés sur la photo d’une maison en torchis au Pays de Galles et cela nous a vraiment intéressés. Nous avons donc commencé à collectionner des tas de photos de maisons en torchis d’autres personnes. C’était un rêve un peu fou que nous voulions vraiment réaliser », explique au site Business Insider le couple Ray. Les parents de Daniel leur ont fait don d’un terrain vide d’un hectare dans le Montana, qui était auparavant un pâturage pour chevaux. Le couple y construit sa première maison. « Notre première maison était une maison en torchis d’une superficie de 300 pieds carrés située sur la propriété », précise Ray. Après cette première expérience, il se lance dans une nouvelle aventure.

À lire : Un célèbre chanteur américain met en vente sa maison marocaine (photos)

Le couple acquiert un terrain dans la vallée de Bitterroot, dans le Montana, une région où il n’y a pas beaucoup de codes de construction ou d’autorisations à obtenir. Il démarre la construction de sa deuxième maison en torchis au printemps 2016. Un projet que Daniel et son épouse ont mis en œuvre à la main pendant près de trois ans, les deux ayant un emploi à temps plein. Ils consacrent environ 40 heures par semaine à la construction de la maison. Avec des matériaux naturels et locaux, ils ont mené à bien le projet. « Pour fabriquer du torchis, on prend de la terre contenant une bonne quantité d’argile – généralement entre 30 et 50 % d’argile – et on la mélange avec de l’eau jusqu’à ce qu’elle ait une bonne consistance de boue avant d’y ajouter de la paille », a expliqué Ray. Ensuite, ils mélangent le tout avec de l’eau jusqu’à l’obtention d’une bonne consistance de boue avant d’ajouter de la paille.

À lire : La maison marocaine de Sue Wong mise en vente (photos)

« Toute la paille utilisée pour les murs provient de la région. Toute la terre, qui est l’élément principal des murs, provient d’une carrière située à environ huit kilomètres de la maison », explique le diplômé en anthropologie. Le couple a loué une petite excavatrice, creusé les fondations, puis a commencé à construire à partir de zéro. « Il s’agit d’une structure hybride de bottes de paille et de torchis où l’on construit des couches de bottes de paille avec quatre à six pouces de torchis à l’intérieur », a-t-il encore expliqué, précisant qu’ils ont adopté une technique qui utilise un enduit à la chaux au lieu d’un enduit à l’argile, et qui est finie avec un savon à l’huile d’olive qui l’imperméabilise. « Il s’agit d’une technique marocaine appelée Tadelakt », dit-il.

À lire : Une « maison marocaine » pour Jennifer Lopez et Ben Affleck

Aidés par des proches, Daniel et Katherine Ray ont achevé la construction et emménagé dans leur nouvelle maison composée de deux chambres et d’une salle de bain à l’autonome 2019 après la naissance de leur fille. « La première maison que nous avons construite, nous n’avions pas d’argent à l’époque, et il nous en a coûté entre 3 000 et 4 000 dollars pour construire cette maison de 300 pieds carrés. Mais cette maison est beaucoup plus grande et dispose de plus d’équipements, donc elle est plus chère », ont-ils confié. Aujourd’hui, le couple partage ses connaissances à travers des ateliers spécifiques tels que la fabrication d’enduits à base de terre ou l’installation de sols en terre.

Sujets associés : États-Unis - BTP

Aller plus loin

Un célèbre chanteur américain met en vente sa maison marocaine (photos)

David Draiman, le leader du groupe américain Disturbed, cherche un acquéreur pour sa belle villa hispano-marocaine située près de Miami. Une propriété qu’il avait acquise en...

La maison marocaine de Sue Wong mise en vente (photos)

Sue Wong, créatrice de mode américaine d’origine chinoise, connue comme la couturière de toutes les femmes, a décidé de vendre une maison qu’elle a acquise à Los Angeles en 2021...

Une « maison marocaine » pour Jennifer Lopez et Ben Affleck

Jennifer Lopez et Ben Affleck, qui ont convolé en justes noces samedi à Las Vegas, sont à la recherche d’une luxueuse demeure à Los Angeles. Le nouveau couple d’Hollywood est...

Cher a du mal à vendre son manoir marocain à Malibu

La célèbre chanteuse et actrice américaine Cherilyn Sarkisian dite Cher a mis en vente depuis octobre son manoir de style marocain à Malibu (Californie) pour 75 millions de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

L’aéroport d’Al Hoceima va s’agrandir

Les travaux d’extension de l’aéroport d’Al Hoceima, prévus par l’office national des aéroports (ONDA) vont bientôt démarrer. Ils seront exécutés par l’entreprise marocaine VIAS, spécialisée dans les travaux routiers, autoroutiers, et aéroportuaires.

Le Maroc, un chantier à ciel ouvert

Au Maroc, le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) et celui des matériaux de construction devraient tirer profit de l’organisation la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025, la co-organisation de la coupe du monde 2030 ainsi que d’autres...

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...