États-Unis : une maison marocaine mise en vente à prix d’or à Hollywood

6 octobre 2023 - 19h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Aux États-Unis, une maison marocaine qui incarne le glamour du vieil Hollywood et respire le luxe du passé, la commodité du présent, a été mise en vente pour 4 995 000 dollars.

Une opportunité qui s’offre aux personnes désireuses de vivre dans une casbah hollywoodienne et de revivre certains moments cinématographiques. Une maison marocaine située sur une colline majestueuse surplombant Hollywood Boulevard, près de son intersection avec le quartier Laurel Canyon (Los Angeles) a été mise en vente pour 4 995 000 dollars, fait savoir le site Realtor. Ce prix permet au vendeur d’échapper aux exigences de la nouvelle et controversée taxe sur les demeures de Los Angeles, qui oblige les vendeurs de maisons entre 5 et 10 millions de dollars à payer une taxe de vente de 4 %. Les propriétaires actuels avaient acheté la maison en 2019 pour 3 910 000 dollars. « Ils ont pris la difficile décision de vendre, car leur carrière les mène ailleurs », révèle déclare Robby Fields, agent de Compass.

À lire :Un célèbre chanteur américain met en vente sa maison marocaine (photos)

Conçue par l’architecte William L. Skidmore, cette grande demeure a été construite en 1925 sur une superficie de 929,0 m². À l’étage, une vaste terrasse offre une vue imprenable sur Los Angeles et au-delà. La propriété comprend une maison principale et une maison d’hôtes. Il y a cinq chambres et sept salles de bains au total. Cette maison marocaine respire le luxe du passé, la commodité du présent. Elle dispose d’un système de sécurité ultramoderne flambant neuf pour les moments où les résidents voudraient être seuls, à la manière de Greta Garbo mais aussi d’un garage pour deux voitures et d’une allée privée pouvant accueillir neuf voitures. La maison comprend également une piscine chauffée, un spa, un salon d’extérieur et une grande cheminée.

À lire :Marrakech : un riad à 4 millions de dollars

La maison séduit par ses couleurs. « J’adore toutes les couleurs et tous les détails que les propriétaires actuels lui ont donnés. […] Je pense que c’est vraiment un bijou comme vous n’en verrez jamais », assure Robby Fields. Et de préciser : « Vous remarquerez que les meubles s’adaptent parfaitement à la maison. Peut-être vous demandez-vous même s’il est inclus dans le prix de vente. Hélas, ce n’est pas le cas, mais ‘bien sûr, tout est négociable’ ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - États-Unis - Photos

Aller plus loin

Un célèbre chanteur américain met en vente sa maison marocaine (photos)

David Draiman, le leader du groupe américain Disturbed, cherche un acquéreur pour sa belle villa hispano-marocaine située près de Miami. Une propriété qu’il avait acquise en...

Marrakech : un riad à 4 millions de dollars

Un riad exceptionnel vient d’être mis en vente à Marrakech pour 3,7 millions d’euros, soit un peu plus de 4 millions de dollars.

L’ancien château marocain de Madonna mis en vente près de Los Angeles

Un château marocain de Disneyland ayant autrefois appartenu à la star américaine Madonna a été mis en vente près de Los Angeles. La construction de la demeure remonte à 1926.

La maison marocaine de Sue Wong mise en vente (photos)

Sue Wong, créatrice de mode américaine d’origine chinoise, connue comme la couturière de toutes les femmes, a décidé de vendre une maison qu’elle a acquise à Los Angeles en 2021...

Ces articles devraient vous intéresser :

5 000 Marocains deviennent propriétaires grâce à l’aide du gouvernement

Sur les 54 000 demandes d’aide au logement enregistrées sur la plateforme dédiée à cet effet, 5 000 ont été déjà acceptées, a annoncé Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Habitat.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.