Covid-19 : le certificat de vaccination pour stabiliser le Maroc

19 mai 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

La situation épidémiologique se stabilise de jour en jour au Maroc. C’est ce qu’a déclaré ce lundi, le professeur Azeddine Ibrahimi dans un post sur sa page Facebook, affirmant que l’exigence du certificat de vaccination va y contribuer davantage.

La stabilité de la crise sanitaire dans le royaume « peut être attribuée à plusieurs facteurs, dont le maintien du couvre-feu nocturne pendant le mois de Ramadan », a indiqué le directeur du laboratoire de biotechnologie de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat et membre du Comité scientifique national du Covid-19, rappelant que « l’objectif de toutes les approches de traitement du Covid-19 est de faire en sorte que les cas critiques ne se développent pas ». Ainsi, avec la grande campagne de vaccination démarrée depuis quelques mois, « nous sommes sur la bonne voie pour protéger 20 % de la population (tranches d’âge de plus de 45 ans), qui développaient des cas critiques », a-t-il précisé.

Par ailleurs, il est d’une grande nécessité de se faire vacciner, puisque « la plupart des personnes en réanimation et les décès dans les hôpitaux sont des personnes non vaccinées ». En ce qui concerne les déplacements inter-villes, plusieurs pays ont opté pour trois types d’autorisation de voyage : le certificat de vaccination, des autorisations délivrées par les autorités, et les tests PCR négatifs de moins de 48 heures. Ainsi, Ibrahimi a estimé que « toutes les personnes vaccinées sont autorisées à se déplacer sans autorisation spéciale ». Dans le cas du royaume, « les voyages du Maroc vers l’étranger sont une décision souveraine pour chaque pays d’accueil », a conclu le professeur.

Sujets associés : Santé - Transports - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : la vaccination élargie aux allergiques, femmes allaitantes et enceintes

Désormais, les personnes souffrant d’allergies, les femmes allaitantes et celles qui sont enceintes (à partir du 4ᵉ mois) peuvent se faire vacciner contre le Covid-19, a annoncé...

Covid-19 au Maroc : nouvel appel à une vaccination massive

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, vient d’appeler à nouveau les Marocains à se faire vacciner. Cet appel survient après une augmentation inquiétante du nombre de cas de...

Le Maroc aura vacciné entièrement sa population à la fin 2021

Selon des prévisions du centre de recherche britannique The Economist Intelligence Unit (EIU), le Maroc fait partie des rares pays d’Afrique qui auront le mieux réussi leur...

Maroc : vers un nouvel allègement des restrictions sanitaires ?

Le Maroc pourrait une fois de plus assouplir ses restrictions sanitaires. Depuis quelques jours, la situation épidémiologique se stabilise et la campagne de vaccination avance...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.