Covid-19 : des chercheurs annoncent la fin de l’épidémie pour mai 2022

5 janvier 2022 - 05h40 - Monde - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’année 2022 pourrait marquer le début de la fin de la crise sanitaire. Les scientifiques sont optimistes et assurent que cette vague pourrait être la dernière. Mais la prudence doit rester de mise.

De l’avis de plusieurs scientifiques, la pandémie du Covid-19 pourrait être conjuguée au passé au cours de cette nouvelle année. « Alors que nous entamons la troisième année de cette pandémie, je suis convaincu qu’elle sera celle au cours de laquelle nous y mettrons fin », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pour le professeur français, Alain Fischer, le nouveau variant du Covid-19, Omicron, est moins sévère que les précédents. « Omicron est certes plus transmissible, mais il est moins agressif… peut-être qu’on assiste à un début d’évolution vers un virus plus banal comme on en connaît d’autres », explique-t-il. Dans le même sens, l’épidémiologiste français, Arnaut Fontanet, a indiqué que le Sars-Cov-2 finira par devenir comme les « autres coronavirus saisonniers qui nous donnent des rhumes et des angines chaque hiver ».

À lire : Omicron : les autorités appellent à la vigilance et à la 3è dose du vaccin

« Cette année, nous allons vivre la dernière ou l’avant-dernière vague de la pandémie, mais certainement pas du virus lui-même… Nous devons apprendre à vivre avec », souligne pour sa part, Tayeb Hamdi, chercheur en politiques et systèmes de santé. Said Moutawakil est aussi de cet avis et assure que le variant Omicron est « une aubaine pour le monde, car il a affaibli le virus et l’a dénué de sa gravité menant vers sa fin ».

La communauté scientifique internationale s’accorde à annoncer la fin de la pandémie d’ici mai 2022. En attendant, les chercheurs invitent les citoyens à continuer à respecter les mesures barrières et à se faire vacciner. Une immunité collective de plus de 70 % de la population mondiale va contribuer à atténuer la gravité du virus, insiste Tayeb Hamdi, ajoutant que pour atteindre cet objectif, il faudra produire plus de vaccins et les distribuer d’une manière plus équitable.

Sujets associés : Organisation Mondiale de la Santé (OMS) - Santé

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne...

Le Maroc autorise la mise sur le marché de la pilule anti-Covid  Molnupiravir 

Les personnes atteintes du Covid-19, hospitalisées dans les hôpitaux et les centres hospitaliers, pourront, bientôt, bénéficier gratuitement du médicament anti-Covid, Molnupiravir....

Covid-19 : multiplication des cas « Omicron » au Maroc

27 nouveaux cas confirmés du variant Omicron du Covid-19 ont été détectés au Maroc portant à 28 le nombre des cas confirmés, selon le ministère de la...

Omicron : vers une reprise de l’enseignement à distance au Maroc ?

La vitesse de propagation du variant omicron au Maroc pourrait obliger les autorités à étendre l’enseignement à distance en vigueur dans certaines régions, à l’ensemble du pays....

Nous vous recommandons

Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Coronavirus : les vaccins Pfizer et Moderna assurent une protection contre le variant indien

Les vaccins contre les coronavirus développés par Pfizer et Moderna, semblent protéger contre les variants de coronavirus triple mutant de l’Inde, B.1.617 et B.1.618.0. C’est ce qui ressort des expériences de laboratoire impliquant des cultures...

Relocalisation industrielle : le Maroc parmi les "grands gagnants"

Avec une production à grande échelle, le Maroc, désormais engagé dans l’exportation des masques, est en passe de devenir l’un des grands gagnants du mouvement de relocalisation industrielle.

Covid-19 : l’OMS siffle l’arrêt temporaire de l’utilisation de l’hydroxychloroquine

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi, l’arrêt "temporaire" des essais sur l’hydroxychloroquine. Cette décision de l’OMS intervient au moment où une étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet, a montré les limites de ce...

Réouverture des frontières marocaines : tous les regards tournés vers le 10 juin

Les compagnies aériennes tentent de rassurer les passagers en ce qui concerne les vols vers le Maroc. Toutes attendent une décision claire du gouvernement pour officialiser les vols déjà prévus.

La pandémie du coronavirus sera "très longue", selon l’OMS

Six mois après avoir déclaré l’urgence sanitaire de portée internationale, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé samedi que la durée de la pandémie du coronavirus sera "certainement très...

Santé

Conseils de nutrition pour l’Aid Al-Adha

La fête de Aïd Al-Adha sera célébrée dans une ambiance marquée par la peur et le stress d’être d’être contaminé. En dehors du respect des gestes barrières, les spécialistes en santé appellent à une discipline alimentaire pour éviter les troubles digestifs et...

Record de contaminations au coronavirus à Casablanca (+822)

La région de Casablanca-Settat a enregistré, samedi 15 août, 802 nouvelles contaminations, ce qui porte le nombre de cas actifs, au niveau national, à 11 526.

Le Covid-19 entraîne des dommages au cerveau (étude)

Le Covid-19 infecte bien les neurones et bouleverse la vascularisation du cerveau. C’est ce qui ressort d’une étude de l’Inserm, publiée dans le Journal of Experimental Medicine.

Augmentation des investissements des start-up d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient en 2020

Malgré le Covid-19, les investisseurs font toujours confiance au potentiel technique de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Pour preuve, en 2020, les promoteurs ont augmenté les investissements en capital-risque dans cette...

Maroc/coronavirus : les chiffres de ce lundi 15 juin à 18h

Ce lundi 15 juin, 92 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus ont été enregistrées au Maroc, selon le ministère de la Santé, soit un total de 8 885 depuis mars dernier.