Le Covid-19, arme biologique ou punition divine ?

27 septembre 2020 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les perceptions à propos du Covid-19 sont nombreuses et diverses. Un jeune Marocain sur deux croit que c’est une arme biologique utilisée dans une guerre entre Etats ; un sur dix pense que c’est une punition divine ; pour 31% au contraire, c’est un virus naturel contracté par l’Homme.

Ce tableau est tiré d’une étude réalisée sur le terrain par le bureau d’étude « Future Elite », repris par le quotidien Al Massae. Ainsi, 48% des jeunes considèrent effectivement que le virus est une arme biologique utilisée dans une guerre entre les puissances mondiales.

Pour 9%, quoique, arme biologique, le virus s’est échappé d’un laboratoire dans des circonstances pas claires ; 31% estiment que c’est un virus sorti de la nature et qui s’est transmis à l’Homme.

Bien loin de ces opinions, et à cette ère des technologies avancées, au moins un jeune Marocain sur dix y voit encore la main de Dieu, qui est en train de nous punir parce que nous nous sommes écartés du droit chemin.

Dans un autre registre, poursuit la même source, 85%, considèrent que la crise sanitaire au coronavirus a aggravé les disparités sociales. A peine 4% des sondés considèrent qu’au contraire, le Covid-19 n’a pas approfondi le fossé entre riches et pauvres. Un jeune sur quatre estime que le virus a eu un impact négatif sur son état psychique. En proie au stress et à l’isolement, ils sont devenus plus dépressifs, anxieux.

Au plan financier, 24% des jeunes ont confirmé l’impact financier de cette crise sanitaire, traduit par une baisse significative du revenu mensuel de la famille. Ils sont 59% à confirmer une baisse très importante des revenus familiaux. Un jeune sur cinq, déplore une perte d’emploi ; le leur même ou celui d’un proche. 10% des jeunes sondés trouvent la crise sanitaire à l’origine de conflits et de problèmes familiaux dont ils sont témoins.

Sujets associés : Etude - Enquête - Jeunesse - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Une étude affirme que le Covid-19 a été créé dans un laboratoire

L’origine du coronavirus vient d’être révélée par le rapport d’étude d’une équipe de scientifiques français. Il se serait échappé d’un laboratoire de recherche

Ces articles devraient vous intéresser :

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.