Recherche

Covid-19 : « il faut éviter tout vaccin à base de virus atténué »

© Copyright : DR

19 novembre 2020 - 21h30 - Société

Les vaccins chinois contre le Covid-19 sont parmi les plus avancés dans le monde, a déclaré récemment le professeur français Axel Kahn dans une interview accordée à la radio RMC. Cependant, la décision de vacciner la population n’est pas partagée par le Marocain Abdeljabar El Andaloussi.

Les vaccins chinois sont les plus sûrs puisqu’ils se basent sur une technologie « old fashion » qui consiste à utiliser des virus inactivés pour armer le corps de l’immunité qui lui est nécessaire, avait affirmé le professeur Axel Kahn. C’est d’ailleurs l’option choisie par le Maroc en optant pour le vaccin chinois. Mais, ce choix n’est pas du goût de tous les scientifiques concernés par la problématique, rapporte Consonews.

Le Marocain Abdeljabar El Andaloussi, professeur chercheur en immunologie et en maladies infectieuses à University of Illinois à Chicago, indiquant « qu’il faut éviter tout vaccin à base de virus atténué », a ouvertement cité le vaccin chinois Sinopharm, « mais aussi de Pfizer , à base de vaccin atténué ». Son argumentaire repose sur trois raisons majeures, fait part Maroc Hebdo. « Premièrement, parce que le virus est non immunogène chez l’ensemble des patients atteints, traités et guéris. Ensuite, au vu de l’observation de volontaires vaccinés développant les symptômes de la maladie, ce qui veut dire que le vaccin reçu par ces gens, a un défaut d’atténuation. Et enfin, eu égard à l’origine douteuse du virus, en plus de sa structure très compliquée à comprendre et des homologies de séquence avec d’autres virus ».

En conséquence, il conseille de « plutôt donner du temps aux essais cliniques en cours et d’attendre au moins une année pour le suivi de l’état de santé des volontaires et laisser tomber cette rage de vaccination massive et obligatoire ».

Il n’a pas manqué de souligner que les États-Unis viennent d’annoncer un recrutement des volontaires avec un état de santé faible pour participer à l’étude clinique en cours contre une allocation de 1220 dollars. Ce qui prouve « qu’on n’est pas encore sorti des études cliniques et que les gens sont hésitants vis-à-vis de la vaccination contre le Covid-19 », a-t-il conclu.

Mots clés: Vaccin anti-Covid-19 , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact