Le Maroc révèle le lieu du crash de l’avion d’Air Algérie

25 juillet 2014 - 12h56 - France - Ecrit par : Fouad Boumnadel

Le Maroc est le premier pays à avoir localisé le lieu du crash de l’avion d’Air Algérie, disparu peu après son décollage de l’aéroport de Ouagadougou, au Burkina Faso, a fait savoir en exclusivité, jeudi soir, Medi1 TV, la chaîne satellitaire marocaine.

Les autorités marocaines ont déterminé avec exactitude les coordonnées GPS du lieu du crash, permettant aux équipes de recherches et aux enquêteurs d’accélérer leurs opérations, afin de comprendre les circonstances de cet accident. Ainsi, l’épave de l’avion se situe aux alentours d’Amguilis, à 110 km de Kidal, au Nord-Est du Mali.

L’avion appartenant à la compagnie Air Algérie transportait à son bord 116 passagers dont 51 sont de nationalité française, avait indiqué Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères. Six ressortissants Algériens et huit Libanais étaient parmi les passagers également.

Le contact avec l’appareil MD-83 avait été totalement perdu, jeudi à 1h55 GMT, 50 minutes après son décollage. Il devait atterrir à Alger, la capitale algérienne, à 5h40 heure locale.

Par ailleurs, le quotidien espagnol Marca a révélé que l’appareil d’Air Algérie a déjà servi comme avion privé au Real Madrid de 2007 à 2009. Il était baptisé La Saeta.

Le Maroc, une référence en matière de contrôle aérien

Le Maroc répond aux standards de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) en termes de contrôle aérien. En effet, il possède des infrastructures et des équipements à la pointe de la technologie. Les tours de contrôle dans les aéroports nationaux sont passés du système classique au radar depuis une quinzaine d’années déjà.

Le Royaume a renforcé dernièrement son arsenal de surveillance via l’acquisition de deux satellites, commandés auprès de Thalès et Airbus, les deux groupes français spécialisés dans l’aérospatial et l’aéronautique. Le pays espère ainsi mieux contrôler ses frontières, afin de faire face à la menace terroriste.

Mise à jour : L’épave de l’avion d’Air Algérie n’a pas été repérée par le Maroc comme l’a fait savoir ultérieurement Medi1 TV, mais grâce à un drone d’observation français Reaper, basé à Niamey. La zone du crash a été déterminée en s’appuyant sur des informations fournies par le Burkina Faso, a affirmé le ministère français de la défense.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Algérie - Terrorisme - Mali - Alger - Accident - Medi 1 Tv

Ces articles devraient vous intéresser :

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Offense au roi Mohammed VI, Medi 1 TV s’explique

La direction de la chaîne Medi 1 TV s’est expliquée sur « une erreur de frappe » qui s’est glissée dans la bande de texte de l’émission « Ramdan m’3ana », diffusée dimanche avant la rupture du jeûne.

Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

La chaîne de télévision d’information en continu marocaine, Medi 1 TV est sous le feu des critiques des Marocains qui l’accusent d’avoir offensé le roi Mohammed VI.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.