Espagne : un responsable de la Croix-Rouge en prison pour abus sexuels sur des Marocains

2 juin 2015 - 13h36 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Joaquim Homs, ex-président de la section de la Croix-Rouge de Banyoles (nord de l’Espagne) a été condamné à 12 ans de prison ferme pour prostitution de mineurs et abus sexuels sur trois jeunes marocains. Il devra également verser à chacun 10.000 euros en dommages et intérêts.

L’homme a abusé pendant près de 5 ans (entre 2007 et 2011) des trois jeunes Marocains en profitant de son statut au sein de la Croix rouge ainsi que la promesse de leur donner du travail et de régulariser leur situation en Espagne. Il leur faisait croire qu’il avait de bonnes relations dans l’administration.

Pendant les cinq ans qu’ont duré les abus, Joaquim Homs a, à plusieurs reprises, obligé ces adolescents à venir chez lui ou dans son bureau pour satisfaire ses désirs les plus abjects.

Le mis en cause a tout nié devant la justice, ajoutant qu’il est victime d’une cabale orchestrée par les trois jeunes Marocains et les éducateurs sociaux qui l’ont dénoncé. Les victimes étaient âgées de 14 à 18 ans au moment des faits.

La sentence n’est pas définitive et l’homme peut encore faire appel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Régularisation

Aller plus loin

Un responsable de la Croix Rouge espagnole accusé du viol de 3 enfants marocains

Un ancien responsable de Croix Rouge espagnole poursuivi pour avoir violé plusieurs adolescents marocains dans la péninsule ibérique entre 2006 et 2011, a comparu lundi devant...

Espagne : un Marocain en prison pour mariage avec une mineure de 15 ans

Le tribunal provincial de Castellón a condamné un Marocain de 35 ans à huit ans de prison et au paiement de 30 000 euros de dommages-intérêts, pour abus sexuels et mauvais...

Espagne : la justice condamne un ancien maire pour abus sexuels sur un Marocain

La Cour supérieure de justice de Madrid a confirmé la condamnation à deux ans de prison de l’ancien adjoint au maire de Palma, Rodrigo de Santos, pour avoir abusé sexuellement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.