Dakhla, future destination balnéaire mondiale

5 décembre 2020 - 09h00 - Economie - Ecrit par : I.L

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) veut positionner la région de Dakhla Oued Eddahab comme destination balnéaire sur l’échiquier mondial. La tournée qu’il a entamée dans les 12 régions du pays a fait sa première escale dans la région.

Dans la région de Dakhla Oued Eddahab, les membres du Conseil de l’ONMT ont élaboré en collaboration avec les opérateurs locaux, un plan stratégique de relance et les dispositifs marketings et commerciaux, selon un communiqué de l’office. Ils comptent également visiter certains sites à promouvoir et organiser une réunion de travail avec les membres du Conseil Régional du Tourisme de la région pour préparer le plan de relance régional. Selon l’ONMT, l’objectif est d’écouter les professionnels et d’assurer avec eux une relance optimale et durable de la région Oued Eddahab.

Dans le détail, l’ONMT envisage l’ouverture de la région à l’international avec des liaisons aériennes à raison de deux fois par semaine avec une capitale européenne majeure, poursuit le même communiqué. Aussi compte-t-il installer un nouveau dispositif de communication ambitieux pour bâtir une identité propre à la destination, tout en exposant ses atouts balnéaires sur les marchés importants de la destination, à savoir la France, l’Allemagne et l’Espagne.

Pour réussir ce challenge, l’Office veut renforcer le volet communication et distribution, afin de positionner la destination Dakhla sur le numérique et améliorer sa visibilité vis-à-vis du grand public aussi bien sur le marché domestique que sur les principaux marchés émetteurs européens. Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT, affirme que Dakhla est désormais une destination reconnue pour le kitesurf. « L’objectif à moyen et long terme est de transformer Dakhla en une marque forte comme destination balnéaire majeure reconnue à l’international en capitalisant sur les atouts indéniables de la région », ajoute-t-il.

L’ONMT prévoit aussi de stimuler une nouvelle dynamique pour la région de Dakhla Oued Eddahab afin qu’elle puisse, à court terme, récupérer son niveau d’activité dès la réouverture des frontières et à moyen et long terme de la positionner comme destination balnéaire sur l’échiquier mondial.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT) - Dakhla - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Des ambassadeurs arabes en visite à Dakhla

Une délégation d’ambassadeurs arabes, composée des représentants à Rabat de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, d’Oman et de la Jordanie, s’est rendue à Dakhla. Objectif...

Le charme de la ville de Oualidia vanté par la chaine TF1 (reportage)

Le journal du week-end de TF1 a consacré un reportage d’environ cinq minutes à la ville de Oualidia. Selon la chaîne de télévision française, ce «  nouveau paradis marocain  »...

Tamuda Bay prête à accueillir les MRE

Les frontières ouvertes, les vols relancés, les mesures restrictives contre le covid assouplies, l’été s’annonce animé. Tamuda Bay fait aussi sa toilette pour accueillir le flot...

Maroc : le tourisme affiche une grande forme

Les réalisations de l’année 2019 et le plan d’actions 2020 du tourisme marocain viennent d’être dévoilés. C’était au terme du récent conseil d’administration tenu par l’Office...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

L’ONCF retrouve le sourire

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a connu une très belle période d’été avec quelque 10,5 millions de voyageurs transportés. Un record d’affluence, se réjouit l’Office.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Des villages marocains parmi les plus beaux du monde

Deux villages marocains figurent sur la liste des plus beaux villages du monde qui ont reçu la palme de « Best Tourism Villages 2022 » de la part de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Première édition de la Morocco Golf Cup : le Maroc attire les joueurs belges

Sous le parrainage de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) et de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), la première édition de la Morocco Golf Cup se disputera, tout au long cette saison 2023, dans différents clubs du royaume et réunira...

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.