Tamuda Bay prête à accueillir les MRE

26 juin 2021 - 09h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Les frontières ouvertes, les vols relancés, les mesures restrictives contre le covid assouplies, l’été s’annonce animé. Tamuda Bay fait aussi sa toilette pour accueillir le flot d’estivants locaux, des MRE et d’étrangers. Les préparatifs sur cette baie de 15 km au bord de la méditerranée s’accélèrent pour une saison estivale réussie.

Sur la côte tétouanaise aux multiples atouts, la préfecture met les bouchées doubles pour attirer le plus grand nombre d’estivants. La station balnéaire fait partie des premières destinations pour le tourisme local, rapporte la MAP ajoutant que sa proximité avec les grandes villes constitue un véritable atout. Tamuda Bay, se distingue également par la richesse et la diversité de l’offre culturelle, qui reflète la dimension méditerranéenne du Maroc.

Dans le souci d’offrir un cadre agréable, des travaux d’aménagement des façades, routes et la signalisation, en plus des espaces verts, places publiques et du réseau d’électrification s’accélèrent, a indiqué Lahbib Azeriah, chef de la division des affaires économiques et de la coordination à la préfecture de M’diq-Fnideq. Il a précisé que pour la saison estivale, la préfecture entend prendre sa part dans la vague de touristes qui afflue au Maroc. Aussi, le responsable a fait savoir que la période estivale est le moteur de l’activité économique dans cette région, qui repose sur le tourisme.

À lire : Maroc : voici les plages les plus propres (liste)

Par ailleurs, nombre de plages ont été équipées de parasols gratuits au profit des estivants, tout en veillant à préserver la propreté de ces lieux 24h/24 et 7j/7. Selon Lahbib Azeriah, la préfecture de M’diq-Fnideq entend être un modèle en gestion des plages et en aménagement des espaces de manière générale.

Le littoral « Tamuda Bay » est connu pour la limpidité de ses eaux. La plage de M’diq est sans nul doute une destination touristique par excellence, riche de par sa culture et ses ressources naturelles alliant plages, montagnes et forêts. Parmi ces plages figurent celles de « Martil », « Cabo Negro », « Tres Piedras », « Sania Torres », « M’diq ». « Rifiyine », « Kabila », « Smir » et de « Belyounech ».

Sujets associés : Tourisme - Tétouan - Hôtellerie - Ministère du Tourisme - Wilaya de Tétouan

Aller plus loin

Les plages de Tétouan prises d’assaut

Les plages de Tétouan ont connu ces derniers jours un afflux important d’estivants, venus des quatre coins du pays. Une situation qui devrait avoir un impact positif sur...

Covid-19 au Maroc : les stations balnéaires entre crainte et désespoir

La montée en flèche des cas de contamination ayant conduit à la fermeture de huit villes du Maroc, vient tuer les espoirs des stations balnéaires du Nord. Elles comptaient...

Le nord du Maroc ouvre ses plages mais…

Les plages de M’diq-Fnideq, dans le nord du Maroc, rouvertes pour le bonheur des estivants sont soumises à un contrôle permanent. L’objectif est d’éviter les risques de...

Maroc : voici les plages les plus propres (liste)

Comme chaque année, le Pavillon Bleu récompensant les plages les plus propres et les plus accueillantes vient d’être décerné. Des plages ayant reçu cette récompense l’année...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Maroc : forte hausse des recettes touristiques

À fin mai dernier, les recettes de l’activité touristique se sont établies à 20 milliards de dirhams, en progression de 173,1 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Le Maroc vise le Top 10 des destinations touristiques mondiales

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) compte mettre un accent particulier sur sa stratégie de communication et promotion, avec l’ambition d’attirer près de 4 millions de voyageurs supplémentaires. Cette annonce fait suite au bilan qualifié...