Décès du président des Émirats : Mohammed VI décrète trois jours de deuil national

14 mai 2022 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le roi Mohammed VI a décrété trois jours de deuil national suite au décès du président des Émirats arabes unis, cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane à l’âge de 73 ans. Ceci, après un appel téléphonique avec Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi.

Dans un communiqué, le cabinet royal fait savoir que le roi Mohammed VI s’est entretenu avec son frère Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des Forces Armées de l’État des Émirats arabes unis, après le décès du président émirati cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane.

Au cours de cet appel, le souverain « a de nouveau exprimé, au nom du Maroc, roi, gouvernement et peuple », au prince héritier et à travers lui à son illustre famille princière et au peuple émirati frère, « ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion suite à cette perte cruelle d’un leader arabe, noble et brave, lié au Maroc par des liens solides de fraternité et d’estime ».

À lire : Décès de Cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane : les condoléances de Mohammed VI

En cette douloureuse circonstance, le roi Mohammed VI « a donné ses hautes instructions pour décréter un deuil officiel de trois jours dans le Royaume, à partir du vendredi 13 mai 2022, avec mise en berne du drapeau national sur les édifices gouvernementaux, les administrations et les lieux publics, ainsi que sur les ambassades et consulats du Maroc à l’étranger », poursuit la même source.

« Le royaume du Maroc, tout en partageant la douleur de l’illustre famille princière et du peuple émirati frère suite à cette perte cruelle, la volonté divine étant imparable, implore le Très-Haut de leur accorder patience et réconfort, d’entourer le vénéré défunt de Sa sainte miséricorde et de l’accueillir dans Son vaste paradis. Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons », conclut le communiqué.

Sujets associés : Mohammed VI - Emirats Arabes Unis

Aller plus loin

Décès de Cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane : les condoléances de Mohammed VI

Suite au décès de Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane, président des Émirats arabes unis, le roi Mohammed VI a adressé à la famille et au peuple émirati, ses sincères...

Décès de Rayan : l’ONU présente ses condoléances à la famille

L’Organisation des Nations Unies (ONU) a présenté ses condoléances à la famille de Rayan et salué les efforts déployés par les secouristes pour tenter de le sauver.

Cheikh Mohammed bin Rashid présente ses condoléances à la famille de Rayan

Les personnalités se bousculent pour présenter leurs condoléances à la famille de Rayan, le garçon de cinq ans décédé samedi après avoir passé quatre jours dans un puits sec....

Décès du père de Salwa El Idrissi Akhannouch

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch est en deuil. Il a perdu l’un de ses proches lundi 1ᵉʳ août.

Ces articles devraient vous intéresser :

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et global ».

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 542 personnes

A l’occasion de la commémoration de la révolution du Roi et du Peuple, le Roi Mohammed VI a gracié 542 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.