Maroc : redressement judiciaire pour l’ex-géant de la distribution IT Diffazur

17 novembre 2020 - 05h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Embourbé dans une crise profonde, l’ex-géant de la distribution de matériel et solutions informatiques au Maroc, Diffazur, a été placé en redressement judiciaire.

Difficile pour Diffazur Group de sortir de la crise qu’il traverse. Créé par les frères Jamali en 1992, ce groupe était le principal challenger du leader actuel Disway avec un chiffre d’affaires avoisinant 500 millions de dirhams. Après une procédure de sauvegarde qui a duré près d’un an, le tribunal de commerce de Casablanca a décidé de son placement en redressement judiciaire, rapporte Challenge.

Le groupe a connu trois années d’asphyxie financière. Il a perdu des cartes majeures comme celle de l’américain HP ou du japonais Canon. L’apparition du Covid-19 a compliqué les choses pour l’ex-géant de distribution IT. Les commandes d’ordinateurs, serveurs et autres produits électroménagers sont devenues rares.

Pendant ce temps, l’actuel leader marocain du secteur, Disway fait montre d’une résilience rare. Son chiffre d’affaires au Maroc a augmenté de 6% pour s’établir à 675 millions de DH au titre des six premiers mois de l’année 2020, pour un résultat d’exploitation en amélioration de 12% à 50 millions de DH.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Informatique - Distribution

Aller plus loin

Maroc : nouveau scandale dans le secteur de la distribution des produits informatiques et électroniques

Une nouvelle affaire secoue le secteur de distribution du matériel informatique et électronique. Le semi-grossiste PC d’Or basé à Témara doit des dizaines de millions de dirhams...

Ces articles devraient vous intéresser :

Capgemini a recruté cette année 2000 ingénieurs au Maroc

Le Maroc entend devenir l’une des destinations mondiales de l’ingénierie technologique. À cet effet, le gouvernement a signé, mardi, deux mémorandums d’entente avec Capgemini, entreprise internationale spécialisée dans le conseil et la transformation...

Une décision de Maroc Télécom passe mal

L’Union marocaine du travail (UMT) s’insurge contre la décision d’Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) de réduire la marge bénéficiaire des commerçants sur les cartes de recharge.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

L’École 1337 élue 3ᵉ meilleure au monde

L’école « 1337 » de l’Université Mohammed VI Polytechnique, spécialisée dans la formation gratuite en programmation, fait partie des trois meilleures au monde.

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.