Ukraine : les Arabes et les Noirs victimes de discrimination raciale

28 février 2022 - 15h00 - Monde - Ecrit par : G.A

Les autorités ukrainiennes sont accusées d’actes et de propos discriminatoires envers les non Ukrainiens, surtout les Arabes et les Africains. Des accusations étayées par des enregistrements vidéo diffusées sur les réseaux sociaux et montrant des étudiants arabes et des civils se plaindre de la discrimination pratiquée à leur encontre par les autorités ukrainiennes. Environ 9000 marocains encore sur place sont concernés par la situation .

« Les Africains ont été contraints d’attendre que tous les Ukrainiens soient montés à bord des trains avant d’y être autorisés ». C’est l’une des vidéos qui fait le tour des réseaux sociaux depuis samedi soir, et qui est vivement critiquée par des militants des droits de l’homme et des journalistes sur les réseaux sociaux. Le Maroc, le Nigeria et l’Égypte figurent parmi les 10 premiers pays ayant des étudiants en Ukraine, soit plus de 16 000 étudiants, selon le ministère de l’Éducation.

À lire : Les étudiants marocains en Ukraine craignent le pire

La journaliste de la BBC, Stephanie Hegarty, a déclaré dans un tweet que « les gardes-frontières ukrainiens ont demandé aux civils noirs de retourner à l’arrière de la file d’attente des personnes déplacées vers la Pologne ». Elle a donné l’exemple d’une étudiante en médecine, de nationalité nigériane qui a dénoncé la situation, accusant les gardes-frontières ukrainiens de renvoyer les Noirs, sous prétexte de donner la priorité aux Ukrainiens.

À lire :Guerre en Ukraine : le calvaire d’un étudiant marocain qui a réussi à rejoindre la Pologne

Des Marocains, des Égyptiens et Tunisiens ont partagé des vidéos sur les réseaux sociaux, affirmant avoir été traités « comme des animaux ». Des étudiants arabes se sont même vus arracher leurs passeports par des soldats ukrainiens qui leur ont interdit l’entrée en Pologne.

À lire : Guerre en Ukraine : 436 Marocains ont fui le pays via les postes frontières

La Russie a envahi l’Ukraine depuis le 24 février, par des tirs nourris et des bombardements intensifs. Avec les accusations de discrimination et de harcèlement qui pèsent sur les autorités, les associations de défense des droits de l’homme craignent un drame humain encouragé par la guerre.

Sujets associés : Maghreb - Ukraine - Afrique

Aller plus loin

Les Marocains bloqués en Ukraine exemptés du pass vaccinal

Les Marocains bloqués en Ukraine qui souhaitent quitter le pays pour rejoindre le Maroc par voie aérienne à partir d’autres pays voisins sont exemptés de pass vaccinal.

Quatre nouveaux numéros d’urgence pour les Marocains bloqués en Ukraine

Le Maroc a décidé de mettre à la disposition de ses ressortissants bloqués en Ukraine, quatre nouveaux numéros d’urgence.

Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc absent, il s’en explique

Contrairement à de nombreux pays qui ont voté contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le Maroc a préféré s’absenter. Le ministère des Affaires étrangères s’en explique...

Guerre en Ukraine : le Maroc inquiet

Le Maroc suit avec inquiétude l’évolution de la situation entre la Russie et l’Ukraine, a indiqué, samedi, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et...

Ces articles devraient vous intéresser :