Guerre en Ukraine : le Maroc inquiet

27 février 2022 - 18h00 - Ecrit par : A.S

Le Maroc suit avec inquiétude l’évolution de la situation entre la Russie et l’Ukraine, a indiqué, samedi, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

Dans un communiqué, le ministère souligne que « le Royaume du Maroc réitère son soutien à l’intégrité territoriale et à l’unité nationale de tous les États membres des Nations Unies ».

À lire : Guerre en Ukraine : pas d’impact sur le Maroc, assure le gouvernement

Il rappelle également « son attachement au principe de non recours à la force pour le règlement des différends entre États et encourage toutes les initiatives et actions favorisant un règlement pacifique des conflits », conclut le communiqué.

Tags : Marocains bloqués à l’étranger - Ukraine - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Aller plus loin

De nouvelles recommandations aux Marocains bloqués en Ukraine

Suite à l’invasion russe, l’ambassade du Maroc à Kiev a lancé un appel pressant à tous les Marocains qui se retrouvent bloqués en Ukraine.

Guerre en Ukraine : pas d’impact sur le Maroc, assure le gouvernement

Le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas a commenté la crise russo-ukrainienne, affirmant qu’elle n’aura aucun impact sur l’approvisionnement du marché...

Le Maroc recommande à ses ressortissants de quitter l’Ukraine

L’ambassade du Maroc à Kiev appelle les citoyens marocains se trouvant en Ukraine à quitter le pays pour leur sécurité. La crise russo-occidentale autour de ce pays risque de...

Ukraine : les passeports des étudiants marocains confisqués ?

Les universités où sont actuellement scolarisés les étudiants marocains refuseraient de rendre les passeports. Objectif  : les obliger à payer tous les frais de scolarité pour leur...

Nous vous recommandons

Découverte des restes d’une communauté judéo-marocaine au Maroc

Un groupe de chercheurs israéliens, marocains et français a découvert des restes d’une communauté judéo-marocaine qui existait depuis des siècles dans une synagogue en ruine.

Maroc : un candidat aux élections arrêté pour corruption (vidéo)

Sur ordre du parquet de Guelmim, un candidat de la liste du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la chambre de commerce d’Industrie et de Services a été arrêté puis placé en garde à vue pour corruption. Il lui est reproché d’avoir distribué de...

De Tanger à Marseille, La Méridionale fera escale à Alicante dès le 1er mars

La liaison maritime entre le Maroc et l’Espagne reprend timidement avec l’escale prévue à Alicante le 1er mars par la compagnie maritime française La Méridionale, lors de la liaison entre le port de Tanger Med et celui de...

L’Espagne derrière l’annulation de la ligne maritime Tanger-Portimão

Le Portugal justifie l’annulation de la ligne maritime Tanger-Portimão par l’entrée en couvre-feu de la ville. Mais cette annulation s’explique aussi par la pression que l’Espagne a exercée sur le pays, le Maroc l’ayant écarté de l’opération Marhaba...

L’ambassadeur du Maroc refuse de rencontrer Lamamra après la décision algérienne

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères a convoqué Mohamed Ait Ouali, ambassadeur du Maroc à Alger suite à la décision de l’Algérie de rompre ses relations avec le royaume. Le diplomate marocain a décliné cette...

Une députée française épinglée pour un voyage au Maroc

Patricia Mirallès, députée LREM de la 1ᵉre circonscription, est accusée d’avoir utilisé ses frais de mandat pour effectuer des dépenses non autorisées, notamment un voyage au Maroc. Des accusations qu’elle nie en...

Exportation de l’hydrogène vert vers l’Europe : pas une aubaine pour le Maroc

Les programmes d’exportation d’hydrogène vert élaborés par le Maroc, l’Algérie et l’Égypte ne sont pas économiquement viables. C’est ce que révèle une étude réalisée par le think tank néerlandais Transnational Institute et l’Observatoire de l’Europe industrielle...

Des Marocains en Ukraine préfèrent rester en Europe que rentrer au Maroc

Alors que certains étudiants marocains bloqués en Ukraine fuient la guerre et se battent pour rentrer au Maroc, d’autres préfèrent rester en Europe — même illégalement — que retourner dans le royaume.

Maroc : un maire condamné à 20 ans pour avoir empoisonné une MRE

Quatre individus dont un ancien président de conseil communal ont été condamnés pour tentative d’empoisonnement sur une MRE. Les accusés souhaitaient écarter une concurrente gênante pendant les élections.

En Ukraine, une étudiante marocaine échappe à un viol

Fuyant la guerre russo-ukrainienne, Doha, étudiante marocaine de 23 ans, a parcouru 1 676 km de Kharkov à Budapest avant de prendre un vol pour Casablanca. Un périple difficile au cours de laquelle elle a échappé à un...