Divorce express au Maroc : une MRE floue son mari néerlandais

17 mai 2024 - 22h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Alors qu’un Hollandais a déclenché une procédure de divorce aux Pays-Bas, son épouse, une Marocaine, lui coupe l’herbe sous le pied en saisissant le tribunal de première instance de Tétouan. Ce dernier a rendu un jugement en absence et à l’insu du mari.

La dégradation des relations dans un couple a poussé un Néerlandais Chakir M., résidant à Amsterdam à déclencher une procédure de divorce aux Pays-Bas. Il a ainsi décidé de se séparer de sa conjointe marocaine, Salima naturalisée Néerlandaise en 2013 avec qui il s’était marié à Kénitra. La cérémonie de mariage avait eu lieu à Nador, dans le Rif. N’ayant pas eu d’enfant, la Marocaine redoutait que son mari ne l’abandonne. Pour la rassurer, le conjoint inscrivit un certain nombre de ses propriétés (biens immobiliers et entreprises) en son nom, selon une source proche de la victime. Aux Pays-Bas, la loi néerlandaise prévoit le partage des biens en cas de divorce.

À lire :Mohamed Ihattaren et le Slavia Prague : divorce à l’amiable

Des années plus tard, ce que la MRE redoutait, finit par arriver. Son mari demande le divorce le 3 février 2023. Une semaine plus tard, Salima se rend au Maroc. Elle déclenche une procédure de divorce dans la ville de Tétouan le 9 février 2023 avec une adresse inexistante « quartier Oulad Wajih, Kénitra », « sans le nom de la rue ni celui de l’appartement ou maison » de son mari à l’insu de celui-ci. Elle réussit la procédure de divorce déclenchée aux Pays-Bas jusqu’à obtenir une décision de divorce de son mari du tribunal de Tétouan. Une décision qu’elle présentera devant le tribunal d’Amsterdam, afin de faire valoir qu’il n’était pas compétent pour examiner l’affaire, laquelle n’étant donc pas soumise au partage des biens après le divorce, rapporte Alyaoum24.

À lire : Une MRE « divorce » son mari au Maroc, à son insu

Après avoir découvert les agissements de son épouse, Chakir se rend à son tour au Maroc et dépose une plainte le 24 mai 2023 auprès du Parquet près la cour d’appel de Tétouan, pour faux et usage de faux. Une enquête sera ouverte. Le juge d’instruction a décidé de poursuivre les personnes impliquées dans cette affaire y compris un avocat stagiaire et un homme d’affaires : le premier est soumis à un contrôle judiciaire, tandis que le second est poursuivi en état de liberté. Le juge d’instruction a entendu la MRE, mais au sujet d’une autre plainte déposée contre elle par son mari. Une confrontation entre Chakir et Salima est programmée le 4 juin prochain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Tétouan - Droits et Justice - MRE

Aller plus loin

Une MRE « divorce » son mari au Maroc, à son insu

Un Néerlandais d’origine irakienne, accuse son épouse d’origine marocaine d’avoir falsifié ses documents pour obtenir le divorce à son insu devant le tribunal de première...

Basma Boussel explique les raisons de son divorce avec Tamer Hosny

Basma Boussel, la célèbre styliste et chanteuse marocaine, revient sur son divorce avec la superstar égyptienne, Tamer Hosny.

Mohamed Ihattaren et le Slavia Prague : divorce à l’amiable

C’est officiel, Mohamed Ihattaren n’est plus un joueur du Slavia Prague. D’un commun accord, les deux parties ont décidé de mettre un terme à ce contrat qui n’aura duré que...

El Jadida : Un divorce qui se termine dans le sang

Une enseignante de l’école primaire de la ville d’Echemaïa, dans la province d’El Jadida, a été sauvagement agressée samedi par son ex-mari. Les témoins ont été choqués par la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Espagne : des policiers sauvent un jeune Marocain de 23 ans de sa tentative de suicide

Trois policiers ont évité une tragédie à Lugo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Grâce à leur intervention rapide, ils ont sauvé un jeune homme de 23 ans d’origine marocaine qui menaçait de sauter d’un immeuble en construction. Plusieurs riverains...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

Maroc : l’afflux des MRE va booster le secteur immobilier cet été

L’arrivée au Maroc cet été des Marocains du monde dans le cadre de l’Opération Marhaba, va contribuer à booster le secteur de l’immobilier.