Drame de Melilla : une enquête de la BBC accuse l’Espagne

3 novembre 2022 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La chaîne BBC révèle dans un documentaire publié le 1ᵉʳ novembre la responsabilité de l’Espagne dans le drame de Melilla qui avait causé la mort de plus de 20 migrants subsahariens (soudanais pour la plupart) le 24 juin.

Le documentaire de la BBC estime que les forces marocaines ont coopéré avec les forces espagnoles dans le cadre de cette action contre les migrants, soulignant que les deux forces seraient en réalité responsables des violences et des morts enregistrées, rapporte La Dépêche. La BBC évoque des « tirs de balle en caoutchouc à bout portant » de la part des forces espagnoles, montrant dans une vidéo « au moins un mort sur le sol de l’entrée » du poste-frontière de Melilla sous contrôle espagnol ainsi que « d’autres corps sans vie sortis de là par les forces de sécurité marocaines ».

À lire : Drame de Melilla : l’Espagne refile la patate chaude au Maroc

Dans une autre vidéo publiée dans le documentaire, on voit plusieurs migrants, blessés ou mourants, allongés au sol, sous la surveillance des forces marocaines qui auraient réussi à repousser 450 migrants et « frappé des migrants jusqu’à les faire s’évanouir », sans aucune réaction des gardes-frontières espagnols. Des révélations qui contredisent les positions officielles espagnoles et soulèvent de fait une vive polémique, d’autant que Pedro Sanchez avait assuré en septembre que les migrants avaient été tués sur le territoire marocain.

L’unanimité n’est pas aussi faite sur le nombre de morts. Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU en a dénombré 37 tandis que l’Association marocaine des droits humains, 27. Dans son documentaire, la BBC évoque quant à elle 24 morts et 77 disparus, et accuse l’Espagne de ne pas révéler des vidéos « cruciales » de caméras de surveillances pour ralentir l’enquête. « Ce reportage est un coup très dur pour la version officielle des faits », a déclaré Jaume Asens, président du groupe parlementaire espagnol Podemos.

À lire : Assaut de Melilla : le Sénat rejette la demande de comparution de Pedro Sanchez

« Il faut aller jusqu’au bout et notre première exigence est le visionnage de ces images, ici au sein de la Chambre des députés, et la comparution urgente du ministre [de l’Intérieur] », a insisté Cuca Gamarra du Parti Populaire, le principal parti d’opposition espagnol. Dans un communiqué daté du 2 novembre, le ministère de l’Intérieur espagnol a jugé « décevant et surprenant que des accusations d’une telle gravité soient formulées sans aucune preuve », réaffirmant que les gardes espagnols avaient agi « de manière proportionnée et conforme à la loi ».

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Nador - Melilla - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)

Aller plus loin

Assaut de Melilla : la réaction « violente » de la police marocaine envers les migrants dénoncée

Quelques heures après l’assaut de migrants subsahariens à la frontière de Melilla avec le Maroc, plusieurs médias ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos montrant des...

Assaut de Melilla : l’Espagne critique la passivité du Maroc (vidéo)

La tentative d’entrée de quelque 2500 migrants, en très grande majorité d’origine subsaharienne, à Melilla, dans la journée du mercredi 2 mars, est vue d’un mauvais œil de la...

Assaut de Melilla : le Sénat rejette la demande de comparution de Pedro Sanchez

Le bureau du Sénat a rejeté la demande du sénateur Compromís, Carles Mulet, relative à la comparution du Premier ministre, Pedro Sanchez, pour s’expliquer sur le drame survenu...

Drame de Melilla : la fuite en avant de l’Espagne dénoncée

Environ 2 000 migrants subsahariens ont tenté d’entrer à Melilla depuis le Maroc le 24 juin dernier. Au moins 23 d’entre eux ont perdu la vie dans cet assaut, selon des sources...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Maroc : le terrible bilan des suicides

Les cas de suicide augmentent au Maroc. Plus d’un millier de Marocains se sont donné la mort l’année dernière, selon l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) qui alerte sur un phénomène inquiétant.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.