Drame de Saidia : Amine Babylone, victime collatérale ?

8 septembre 2023 - 12h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Alors qu’un groupe algérien a justifié l’annulation de son concert au Maroc par des « facteurs imprévus » et des « circonstances totalement indépendantes de (sa) volonté », tout semble indiquer que cette décision serait liée au drame de Saïdia.

« C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons l’annulation de notre prestation prévue au festival Timitar à Agadir, où nous avons eu le privilège de faire notre première scène à l’étranger », a écrit mardi Amine, le leader du groupe algérien Amine Babylone dans un post sur Facebook. Message qu’il a par la suite supprimé. Cette « décision découle de circonstances indépendantes » de la « volonté » du groupe, a-t-il assuré, avant d’évoquer « des facteurs imprévus » qui « (les) ont contraints à prendre cette difficile décision ». Il devait se produire jeudi 7 septembre sur la scène du festival Timitar d’Agadir.

À lire :Maroc : vers le boycott des chanteurs algériens ?

Cette décision a donné lieu à plusieurs interprétations sur les réseaux sociaux. Certains internautes marocains estiment que l’annulation du concert est liée à l’assassinat par les garde-côtes algériens de deux vacanciers – un Franco-marocain et un Marocain – perdus dans l’espace maritime algérien, limitrophe Saïdia, station balnéaire très prisée. Selon eux, le groupe algérien préférerait se retirer de la programmation du festival d’Agadir, afin d’éluder les éventuelles questions embarrassantes des médias sur le drame. D’autres pensent par contre que les autorités algériennes auraient interdit au groupe de se produire au Maroc.

À lire :Le chanteur algérien Cheb Adjel indésirable au Maroc

Récemment, la direction d’une discothèque située à Casablanca, à Ain Diab a annulé le concert de la chanteuse algérienne Warda, plus connue sous le nom de « Charlomanti » prévu le même jour. Elle répondait ainsi à la demande des Marocains qui ne veulent plus d’artistes algériens sur le territoire marocain à cause du manque de solidarité suite à l’assassinat par les garde-côtes algériens de deux vacanciers franco-marocains sur jet-ski égarés dans l’espace maritime algérien. La direction a également justifié l’annulation de la soirée de « Cheba Warda » par un signe de solidarité avec le peuple marocain et les familles des victimes de la tragédie de Saïdia.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Algérie - Concert

Aller plus loin

Marocains tués en Algérie : une plainte déposée en France

La famille des deux Franco-Marocains froidement abattus par la marine algérienne dans l’espace maritime algérien alors qu’ils faisaient du jet-ski avec des amis et se sont...

Assassinat de franco-marocains en Algérie : la version algérienne contredite

Le ministère algérien de la Défense nationale a fourni des explications pour le moins peu convaincantes sur l’assassinat par sa marine de deux des quatre vacanciers...

Maroc : vers le boycott des chanteurs algériens ?

Les Marocains semblent ne plus vouloir des artistes algériens. Ils leur reprochent leur manque de solidarité suite à l’assassinat par la marine algérienne de deux des quatre...

Smail Nabi emprisonné en Algérie : sa famille se bat pour sa libération

Quelques mois après le drame de Saïda, le Franco-marocain Smail Nabi, l’un des rescapés arrêté, puis condamné en Algérie, vit dans des conditions carcérales pénibles. Sa famille...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Qui sont les représentants du Maroc aux AFRIMA 2022 ?

En tout, quatre artistes marocains sont nominés dans plusieurs catégories aux Africa Music Awards (AFRIMA) qui se tiendront du 8 au 11 décembre 2022.

Rap en darija : La spécificité linguistique du rap marocain

Dans un entretien à TV5 Monde, Anissa Rami, journaliste spécialiste du rap revient sur les origines du rap marocain et son évolution dans le temps.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki se marient le 17 novembre au Maroc

Après Paris, le chanteur marocain Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki, vont organiser leur mariage au Maroc le 17 novembre prochain. Une cérémonie à laquelle seront conviés sa famille, des fans et amis marocains.

Samira Said et Saad Lamjarred très critiqués

Le compositeur marocain Nabil El Khalidi a dénié à la chanteuse Samira Said et au chanteur Saad Lamjarred le statut d’artiste de renommée mondiale. Il estime par ailleurs qu’aucun artiste arabe, ancien ou nouveau ne l’a été.

L’artiste Jaouad Alloul évoque son homosexualité et ses extravagances

Dans une interview, Jaouad Alloul, artiste pluridisciplinaire et entrepreneur créatif autodidacte d’origine marocaine, s’est livré comme jamais sur son nouvel album, sa crise conjugale et son rêve.

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

« Unforgettable » de French Montana certifié disque de diamant

Le rappeur américain d’origine marocaine French Montana a décroché un disque de diamant pour “Unforgettable”, sa chanson de 2017 interprétée en duo avec Swae Lee.

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.