L’exhibition du drapeau israélien à la frontière maroco-algérienne soulève de vives polémiques

5 mai 2021 - 23h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des entrepreneurs israéliens ont exhibé des drapeaux israélien et marocain au niveau de la frontière maroco-algérienne, soulevant ainsi de vives polémiques. Le Parti de la justice et du développement (PJD) a répondu à ce qu’il a qualifié de «  provocation  » en exhibant à son tour les drapeaux marocain et palestinien au même lieu.

Visiblement, le parti de la Lampe voit toujours d’un mauvais œil la normalisation des relations entre le Maroc et Israël. Il s’est fendu d’un communiqué pour dénoncer l’initiative de certains entrepreneurs israéliens. Drapeaux marocain et israélien exhibés, ceux-ci ont marqué un arrêt à la frontière avec l’Algérie, à l’entrée de la station balnéaire de Saïdia pour prendre des photos.

« Hisser le drapeau sioniste sur le site susmentionné est une provocation pour nous Marocains et toute la nation islamique », a indiqué le secrétaire régional de la formation islamiste de l’Oriental, Ismaïl Zougar, avant de crier à l’indignation. « Le drapeau israélien est hissé alors que les Palestiniens souffrent du blocus, de la faim et de la déportation, et Al Qods est encore témoin de batailles et d’affrontements entre l’armée sioniste et les fidèles et les citoyens arabes et musulmans de la Palestine », a-t-il dit.

Dimanche dernier, des responsables du PJD ont hissé à leur tour « les drapeaux marocain et palestinien sur le même lieu ». Une manière de répondre à ce « mouvement provocateur aux sentiments des Marocains et de l’ensemble de la nation islamique et arabe ». À en croire, Ismaïl Zougar, l’attitude des entrepreneurs israéliens a agacé son parti.

Selon le responsable, la frontière maroco-algérienne revêt une valeur symbolique. « Les Marocains se rendent sur ce lieu pour prendre des photos, et saluent parfois leurs frères algériens, a-t-il expliqué. […] Un certain nombre de Marocains communiquent depuis ce même lieu avec leurs familles en Algérie, car les frontières sont fermées entre les deux pays les empêchant de se rendre visite ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Israël - Palestine - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Maroc : les islamistes du PJD réagissent à la normalisation des relations avec Israël

Même si le Maroc améliore ses relations avec Israël, le Royaume continuera de soutenir la cause palestinienne. C’est la déclaration du secrétaire général du Parti justice et...

Le rapprochement Maroc-Israël met le PJD dans l’embarras

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël embarrasse le Parti de la justice et du développement (PJD).

Le PJD ne digère toujours pas la normalisation Maroc-Israël

Le Parti de la Justice et du développement (PJD) ne digère toujours pas la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Aziz Rabbah, ministre de...

Normalisation Maroc-Israël : Abdelilah Benkirane nie la responsabilité du PJD

Abdelilah Benkirane, ancien chef du gouvernement marocain, nie toute responsabilité du Parti islamiste pour la justice et le développement (PJD) dans l’accord de normalisation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...