"Les MRE ne peuvent revendiquer le droit au rapatriement"

24 mars 2020 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Selon la loi marocaine, les Marocains bloqués à l’étranger à cause de la suspension des vols aériens pour contrer le coronavirus, ne peuvent pas revendiquer le droit au rapatriement.

"Il n’y a pas un droit au rapatriement dans le droit marocain", confie à VH une source bien informée traitant de ce type d’affaires au sein de l’appareil d’État à Rabat. "Donc, on ne peut pas revendiquer un tel droit, d’autant plus que les concernés sont partis volontairement pour des raisons privées et personnelles. Mais, c’est l’État qui juge l’opportunité d’un tel rapatriement en fonction de la gravité de la situation qui prévaut", affirme la même source.

Elle rappelle que lorsqu’il y avait la guerre en Libye, l’État a tout fait pour rapatrier ses ressortissants de ce pays parce qu’ils étaient en danger de mort. "Certes, il s’agit aussi dans le cas actuel d’une situation exceptionnelle notamment liée à la rapidité de la contamination du coronavirus, mais on ne peut pas revendiquer un tel droit", martèle-t-elle. "Toutefois, l’État a mis en place les moyens nécessaires pour accompagner nos ressortissants bloqués à l’étranger", rassure-t-elle.

Des dizaines de Marocains espèrent toujours leur rapatriement, malgré l’assurance du chef du gouvernement, Saadeddine El Otmani qui a déclaré récemment sur la chaîne Medi1TV que la "question des Marocains restés à l’étranger, suite à la suspension des vols internationaux, est prise en charge par le ministère des Affaires étrangères".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Rabat - Libye - Rapatriement - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Voici ce que proposent les parlementaires pour le rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger

Les parlementaires ont proposé des solutions pour le rapatriement d’environ 20 000 Marocains bloqués à l’étranger à cause des mesures prises pour contrer le coronavirus,...

Le roi Mohammed VI ordonne le rapatriement des Marocains bloqués en Chine

Le roi Mohammed VI a ordonné, au cours d’une séance de travail, le rapatriement, au Maroc, de la centaine des Marocains bloqués à Wuhan, épicentre du virus Coronavirus.

Maroc : le rapatriement des victimes du raid aérien libyen enclenché

L’opération de rapatriement des Marocains tués, dans le raid aérien du Maréchal Khalifa Haftar, contre un centre de migrants, à Tajoura, a démarré, annonce, dans un communiqué,...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : du changement pour les voitures à la douane

En vue de fluidifier le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) durant l’opération Marhaba 2024, l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a mis en place de nouvelles mesures de facilitation. Ces dispositions visent à simplifier...

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement connait un franc succès depuis son lancement. Au 23 mai 2024, 11 749 personnes ont déjà pu bénéficier de cette aide, sur un total de 73 711 demandes déposées. De nombreux Marocains résidant à l’étranger ont...

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Le calvaire des MRE à Casablanca dénoncé par une députée

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vivent un calvaire lors de la réception des corps de leurs êtres chers, à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Une députée du Parti de la Justice et du Développement (PJD) interpelle le ministre...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...