Echanges commerciaux florissants entre le Maroc et Israël

7 décembre 2012 - 16h04 - Economie - Ecrit par : J.L

Les échanges commerciaux entre le Maroc et Israël ont enregistré une importante hausse au cours des dix premiers mois de 2012, d’après des chiffres publiés par le bureau israélien des statistiques.

A fin octobre, les exportations du Maroc vers Israël se sont élevés à 42 millions de dirhams, contre 27 millions de dirhams au cours des dix premiers mois de 2011, soit une hausse de 54%.

Les importations marocaines en provenance d’Israël ont elles connu une hausse de 216% à fin octobre 2012, comparées à la même période en 2011.

Ces chiffres sont dénoncés par la société civile marocaine qui refuse la normalisation des relations avec l’Etat Hébreu, un avis que partage, officiellement, le gouvernement Benkirane.

Interrogé par Atajdid (journal proche du PJD) , Abdelkader Amara, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, affirme que ces échanges ont été faits de manière frauduleuse. "Les statistiques israéliennes ne se basent pas sur des opérations commerciales directes", mais sur des échanges avec des sociétés basées en Europe.

En juillet dernier, Abdelilah Benkirane avait déjà été accusé de normalisation avec Israël, suite à la participation d’Ofer Bronchtein, ancien conseiller du Premier ministre israélien Yitzhak Rabin, au 7e Congrès du Parti Justice et Développement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Politique économique - Israël - Abdelilah Benkirane - Chiffre d’affaires - Abdelkader Amara - Gouvernement marocain - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Écoles privées au Maroc : hausse des frais et colère des parents

Des écoles privées ont décidé d’augmenter les frais de scolarité à la prochaine rentrée au grand dam des parents d’élèves. Préoccupée, une députée du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) appelle le gouvernement d’Aziz Akhannouch à agir pour empêcher...

Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’un remaniement, certains ministres sont impatients de quitter le navire d’Aziz Akhannouch pour diverses raisons. Qui sont ces membres du gouvernement ?

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Les MRE très attendus cet été pour booster l’immobilier

Les initiatives gouvernementales et le retour massif des Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent à la relance du marché de l’immobilier marocain.