L’École Supérieure de Journalisme de Paris démarre la première formation à distance au Maroc

25 mars 2021 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

L’École Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ) a décidé d’ouvrir sa première formation en journalisme et communication «  SSJC  » à distance en langue arabe. Une décision qui tient compte de « la position centrale du Maroc aussi bien pour l’Afrique que le monde arabe », et surtout parce que « le Maroc dispose de toutes les ressources technologiques pour ce type de formation en ligne ».

Dans les années 1920, Mohamed Belhassan Ouazzani fut le premier journaliste marocain diplômé de cette grande école. L’idée de démarrer une telle formation au Maroc a d’innombrables raisons indiscutables. Dans un entretien à la MAP, le Président de l’ESJ Paris, Guillaume Jobin, parle de l’implantation depuis 2008 de cette école comme une sorte de réussite. Pour lui, cela a été la découverte, à titre personnel, d’un monde attachant, en rapport avec ses valeurs.

La décision de lancer depuis le Maroc la première formation à distance en langue arabe, en journalisme et communication « SSJC » de l’ESJ Paris a été mûrement réfléchie. « Les intervenants sont tous des professionnels arabophones, acteurs de la communication ou des journalistes de tous les pays arabes. Notre premier enseignant arrivé est yéménite, et le premier étudiant, saoudien », a-t-il détaillé.

Cette formation est une opportunité qu’offre l’ESJ à ceux qui ne peuvent se déplacer parce qu’ayant des problèmes familiaux, des ressources financières limitées, et autres blocages comme celui des frontières, mais aspirent à travailler dans la communication ou le journalisme, ou bien comptent enrichir leurs talents dans ces domaines. « Par exemple, cette année, nous avons deux avocats et un neurologue », précise le Président de l’ESJ, pour montrer que l’école est destinée à tous ceux qui le désirent quelle que soit leur origine, leur métier, rapporte la MAP.

C’est une grande école qui a une très bonne renommée de par le monde. En 120 ans d’existence, elle a formé de nombreuses personnalités, journalistes comme auteurs français et internationaux qui gagnent leur vie en tant que cadres des médias. Depuis 2009, l’ESJ dispose d’un établissement secondaire à Rabat et en 2012, elle a ouvert une filiale d’édition de livres dénommée « Casa Express éditions », spécialisée dans les livres de journalistes diffusés en Europe et au Maghreb.

Sujets associés : Paris - Rabat - Education - Maghreb

Aller plus loin

London Academy Casablanca est désormais une école britannique au Maroc

London Academy Casablanca passe du statut d’école privée marocaine à celui d’école britannique au Maroc. L’annonce de cette reconnaissance officielle par les deux pays a été...

Une nouvelle école de codage s’implante à Casablanca

Avec les nouveaux défis accompagnant l’ère de la robotisation, de l’intelligence artificielle, de la data et autres, savoir coder devient un atout primordial dans la réussite...

Langue française : pas un mot sans l’arabe

La langue arabe est l’une des langues les plus parlées au monde, avec plus de 290 millions de personnes. Lors de la célébration de la journée mondiale de la langue arabe, le 18...

Nouvel accord France-Maroc sur l’enseignement de l’arabe

L’accord signé entre le Maroc et la France sur l’enseignement de la langue arabe s’est invité au Conseil de gouvernement, jeudi. Réuni sous la présidence de Saad Dine El...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Réduction de la durée de formation en médecine au Maroc

Contre vents et marrées, le gouvernement marocain a fait aboutir la réforme des études de médecine générale, de pharmacie et de médecine dentaire.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Ihssane Hadir remporte le concours de lecture arabe du Maroc

Les rideaux sont tombés sur la 6ᵉ édition de l’Arab Reading Challenge au Maroc, avec le sacre d’Ihssane Hadir. Elle battu plus d’un million d’élèves marocains qui ont participé à ce concours national.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...