Le Maroc a fermé 200 écoles à cause du coronavirus

15 octobre 2020 - 06h00 - Ecrit par : I.L

Plus de 200 établissements scolaires, soit un effectif de 128 599 élèves ont été fermés, mardi au Maroc. A l’origine de cette décision, la découverte de cas testés positifs au coronavirus.

Devant la chambre des conseillers, le ministre de l’Éducation nationale, Saaid Amzazi a annoncé que ces cas concernent 1 708 étudiants, 1767 enseignants, 289 cadres de l’administration et 187 autres cadres. Selon le porte-parole du gouvernement, 10 autres établissements d’enseignement scolaire ont été également fermés. Ils sont situés dans des quartiers fermés dans les directions provinciales de Khénifra, Jerada, M’diq-Fnideq et Chefchaouen et comptent 6 805 élèves. A l’en croire, cette mesure avait été également prise le mois dernier à l’encontre de 2 400 établissements scolaires, qui accueillent près d’un million d’élèves.

Grâce à ces mesures, aucun foyer scolaire n’a été recensé après les récentes visites de 5 340 établissements publics et 400 établissements privés assurées par les commissions régionales. Dans ces recommandations, cette commission avait suggéré au ministre de renforcer l’implication des partenaires dans le processus de désinfection des établissements et de limiter le rassemblement des parents devant les portes des établissements.

Tags : Education - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Casablanca : autorisées à reprendre les cours, les écoles privées dans la tourmente

Depuis l’annonce de la reprise des classes par le gouvernement fixée au 5 octobre, les gérants d’écoles privées ne savent plus à quelle porte frapper. Ils sont tourmentés par cette...

Saïd Amzazi menace les écoles

Plusieurs écoles marocaines risquent d’être fermées pour non respect du protocole sanitaire mis en place par les autorités. Devant la flambée des cas de contamination dans le pays,...

Plus de la moitié des fonctionnaires sont des enseignants au Maroc

La fonction publique compte 436 000 enseignants, soit 55 % des fonctionnaires de l’État, a indiqué mardi le président de la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales de...

Maroc : très peu de cas de Coronavirus dans les écoles

L’opération de dépistage effectuée dans les lycées et collèges du Maroc, suite à l’apparition de la nouvelle souche du coronavirus a révélé un taux de positivité de 2 % contre un taux...

Nous vous recommandons

Contrat GME : l’Espagne était au courant depuis 3 ans de la décision de l’Algérie

L’Espagne à travers son plus grand groupe gazier Naturgy était au courant depuis 2018 de la décision du gouvernement algérien de rompre le contrat Gazoduc Maghreb-Europe avec le Maroc.

L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers

La Omra pour les pèlerins étrangers débutera le 10 août prochain. Cette annonce a été faite par l’Arabie saoudite.

Un MRE arrêté avec plus de 40 000 euros à Tanger Med

Un trafic de devise de plus de 40 000 euros a été déjoué, lundi, par les services des douanes au port Tanger Med.

Saïd Chengriha menace ses « ennemis » marocains

L’Algérie n’est pas près de renoncer à ses attaques verbales contre le Maroc. Le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) s’en est pris une fois de plus au royaume et l’accuse de vouloir saper le moral des...

Face à la pénurie de main-d’œuvre, la France recrute au Maroc

Certains professionnels du tourisme en France font face à une pénurie inédite de main-d’œuvre. En désespoir de cause, ils se tournent vers le Maroc et d’autres pays pour augmenter leur chance de recruter.

Le Maroc augmente ses importations de blé français

Les importations marocaines de blé en provenance de France ont atteint 336 900 tonnes en avril dernier, faisant du royaume le plus gros client de l’Hexagone hors UE. Au total, le Maroc a déjà acheté de l’année, 1,2 million de tonnes de blé en...

Le narco-drone saisi à Malaga appartient à un réseau de trafiquants français d’origine marocaine

La police nationale espagnole, en collaboration avec la police française, a démantelé dans la région de l’Axarquía à Malaga, une organisation criminelle qui utilise un drone géant, conditionné pour transporter du haschich et de la marijuana du Maroc vers...

Beni-Mellal : frappé par une enseignante, un élève dans un état critique

La police a interpellé une institutrice d’une école privée de Béni Mellal pour violences envers un élève mineur. Les parents ont porté plainte et une enquête a été ouverte.

États-Unis : la famille du Marocain tué au Texas réclame justice

Quelques jours après le meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier, sa famille dit avoir reçu très peu d’informations sur les circonstances de son décès et réclame la...

En crise avec le Maroc, l’Algérie installera-t-elle une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar ?

L’Algérie pourrait installer une bulle de déni d’accès dans le détroit de Gibraltar, pour bloquer le Maroc en cas de conflit. C’est du moins ce qu’estime le général Philippe Moralès, le commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes...