Le Maroc a fermé 200 écoles à cause du coronavirus

15 octobre 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Plus de 200 établissements scolaires, soit un effectif de 128 599 élèves ont été fermés, mardi au Maroc. A l’origine de cette décision, la découverte de cas testés positifs au coronavirus.

Devant la chambre des conseillers, le ministre de l’Éducation nationale, Saaid Amzazi a annoncé que ces cas concernent 1 708 étudiants, 1767 enseignants, 289 cadres de l’administration et 187 autres cadres. Selon le porte-parole du gouvernement, 10 autres établissements d’enseignement scolaire ont été également fermés. Ils sont situés dans des quartiers fermés dans les directions provinciales de Khénifra, Jerada, M’diq-Fnideq et Chefchaouen et comptent 6 805 élèves. A l’en croire, cette mesure avait été également prise le mois dernier à l’encontre de 2 400 établissements scolaires, qui accueillent près d’un million d’élèves.

Grâce à ces mesures, aucun foyer scolaire n’a été recensé après les récentes visites de 5 340 établissements publics et 400 établissements privés assurées par les commissions régionales. Dans ces recommandations, cette commission avait suggéré au ministre de renforcer l’implication des partenaires dans le processus de désinfection des établissements et de limiter le rassemblement des parents devant les portes des établissements.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le coronavirus pourrait toucher 500 000 Marocains à la fin de l’année

Le Maroc pourrait enregistrer quelque 400 000 contamination au coronavirus d’ici la fin de l’année selon les projections du Haut-commissariat au Plan.

Casablanca : autorisées à reprendre les cours, les écoles privées dans la tourmente

Depuis l’annonce de la reprise des classes par le gouvernement fixée au 5 octobre, les gérants d’écoles privées ne savent plus à quelle porte frapper. Ils sont tourmentés par...

Maroc : très peu de cas de Coronavirus dans les écoles

L’opération de dépistage effectuée dans les lycées et collèges du Maroc, suite à l’apparition de la nouvelle souche du coronavirus a révélé un taux de positivité de 2 % contre...

Saïd Amzazi menace les écoles

Plusieurs écoles marocaines risquent d’être fermées pour non respect du protocole sanitaire mis en place par les autorités. Devant la flambée des cas de contamination dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.