Ekram Sarrokh : de la boxe à la politique

5 décembre 2023 - 16h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Entraîneuse de boxe, éducatrice, Ekram Sarrokh, née d’une mère marocaine, fait son entrée en politique. Cette femme de confession musulmane se présente aux prochaines élections en Belgique, afin de renforcer son combat pour l’autonomisation des femmes.

Une nouvelle corde à l’arc d’Ekram Sarrokh : la politique. Rien ne prédestinait cette entraîneuse à une carrière politique. Le déclic de la jeune femme vient d’une rencontre fortuite au marché. L’adjointe au maire Astrid De Bruycker (Vooruit) la suivait déjà sous le nom de ‘coachkillah’ sur Instagram, et elle l’a abordée avec le maire Mathias De Clercq (Open VLD), fait savoir Nieuwsblad.be. Son engagement pour l’autonomisation des femmes les fascine. Aujourd’hui, elle se présente comme indépendante sur la liste de « Pour Gand », à la 11ᵉ place. « Je n’aurais jamais pensé entrer en politique, mais en tant qu’indépendante, je veux apporter plus aux Gantois. Je ne suis pas une politicienne de Gand », a-t-elle déclaré.

À lire : Parcours de Nawal Farih, jeune députée d’origine marocaine au parlement belge

Sarrokh est née d’une mère marocaine et a grandi à Gand. Elle réside à Gentbrugge. « Ma mère est originaire du Maroc, mais elle est venue ici très jeune », raconte-t-elle. À 25 ans, elle se marie et fonde avec son mari la salle de gym « The Academy Ghent ». En parallèle, elle travaille comme éducatrice à Athénée de Merelbeke. En tant qu’entraîneuse de boxe, elle fait de l’autonomisation des femmes une priorité. « Je veux les autonomiser. Il est important pour moi d’être présente en tant que femme. Si des gens se reconnaissent en moi, c’est un plus. C’est un peu tabou de ressembler à Hulk en tant que femme, mais je veux briser cela  », s’engage-t-elle.

À lire : Le tennisman marocain Abdel Nadini retrace son parcours dans un livre

En tant qu’éducatrice, elle a choisi de donner un coup de pouce aux jeunes issus de milieux familiaux difficiles. « J’utilise le sport pour soulager les élèves de leurs soucis. Ils sont réceptifs, ce qui crée un lien de confiance. Ma propre situation familiale n’était pas idéale et cela n’a fait que renforcer mon désir d’aider les autres. Cela me rend plus forte dans la vie. » Passionnée de voyage, elle préfère se rendre dans les pays où elle peut faire du sport. En 2022, elle a séjourné à Dubaï.

À lire : Des combats clandestins à l’octogone, le parcours atypique de Hamza Allal

Aujourd’hui, Sarrokh veut se consacrer à la politique. « Mon mari et moi remplissons nos journées de motivation et de sport. Mais je veux prendre du temps pour la politique. Je veux m’y investir à fond et faire campagne. J’attendais cela depuis longtemps. »

Sujets associés : Boxe - Belgique - MRE

Aller plus loin

Du Maroc à Eupen : le parcours tragique d’Omar Benchamsy

Accusé en assises de deux assassinats et cinq tentatives d’assassinat, Omar Benchamsy est actuellement jugé en Belgique. Les déclarations de l’homme d’origine marocaine étonnent.

Des combats clandestins à l’octogone, le parcours atypique de Hamza Allal

Durant une dizaine d’années de sports de combat, Hamza Allal s’est battu à plusieurs reprises dans des combats clandestins. Aujourd’hui, il quitte les rings illégaux pour...

Le tennisman marocain Abdel Nadini retrace son parcours dans un livre

« De la bougie aux projecteurs ». C’est le titre du livre qui retrace le parcours d’Abdel-François Nadini, le gérant du tennis club de l’Orangerie, dans le quartier du Parc....

Parcours de Nawal Farih, jeune députée d’origine marocaine au parlement belge

Nawal Farih est l’une des plus jeunes députées au parlement fédéral belge. D’origine marocaine, la jeune femme de 35 ans, née en France et ayant grandi à Genk où elle a fait des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

UFC 294 : Abu Azaitar de retour face à Sedriques Dumas (vidéo)

Le champion marocain de MMA Abu Azaitar, 37 ans, est serein pour son combat de poids moyen, ce samedi soir, contre l’Américain Sedriques Dumas.

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73...