El Othmani accuse l’Iran de déstabiliser le Maghreb

5 octobre 2022 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

L’ancien Chef du gouvernement, Saad Dine El Othmani, accuse l’Iran d’armer le Polisario contre le Maroc->96869], alertant sur une déstabilisation du Maghreb.

Réagissant sur son compte Twitter au rapport des services de renseignement, selon lequel les drones que détiennent les milices du Polisario ont été livrés par l’Iran, pour frapper le Maroc, l’ancien responsable a estimé que si l’information se révèle vraie, il s’agit d’un développement dangereux pour le Maghreb.

Cette sortie d’El Othmani fait suite aux déclarations du ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita qui a condamné, lundi, les actions du régime iranien contre l’intégrité territoriale du Maroc et du Yémen.

A lire : Le Maroc accuse l’Iran d’armer le Front Polisario

La prolifération des acteurs non gouvernementaux armés constitue « une menace pour la paix et la sécurité aux niveaux régional et international », a-t-il prévenu, soulignant que les pays armant ces acteurs de technologies sophistiquées doivent assumer leur entière responsabilité devant la communauté internationale.

« L’Iran ne peut continuer à exploiter cette lacune pour saper la sécurité et la stabilité dans la région arabe, notamment au Yémen, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », a poursuivi le ministre, précisant que le Maroc est aussi victime de cette ingérence.

Sujets associés : Iran - Polisario - Saâdeddine El Othmani

Aller plus loin

L’Arabie saoudite plus populaire que l’Iran dans les pays musulmans

L’Arabie saoudite est plus populaire que l’Iran au Maroc, en Libye, Tunisie, Algérie et dans 9 autres pays à majorité musulmane. C’est ce que révèle une enquête réalisée par un...

Le soutien de l’Iran à l’axe Algérie-Tunisie-Mali contre le Maroc menace le Maghreb

L’Iran, appuyé par la Russie, soutient l’axe Algérie-Tunisie-Mali contre le Maroc, partenaire privilégié des États-Unis et d’Israël. La guerre d’influence en vue du contrôle du...

L’Iran rejette les accusations « infondées » du Maroc

Accusé par le Maroc de s’immiscer dans les affaires intérieures du Yémen et d’être un obstacle à la réalisation de la paix dans la région, l’Iran rejette ces accusations qu’il...

Le Maroc accuse l’Iran d’armer le Front Polisario

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a accusé l’Iran d’armer le Front Polisario. Une attitude suffisamment grave qui, selon lui, menace la sécurité de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le plan d’autonomie marocain pour le Sahara arrive au Parlement européen

La députée européenne Dominique Bilde a adressé une question avec demande de réponse écrite au vice-président de la Commission/haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité au sujet du plan d’autonomie marocain...

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Sahara : Brahim Ghali menace (encore) le Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a réitéré la volonté des Sahraouis de coopérer avec tous les pays voisins pour préserver « la paix et la sécurité » dans la...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.